•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des accusations portées contre un influenceur antimasque

Un homme accroupi dans une foule avec des lunettes fumées.

Chris Saccoccia, alias Chris Sky, a participé à de nombreuses manifestations contre les mesures sanitaires.

Photo : CBC / Evan Mitsui

Radio-Canada

Chris Saccoccia, un homme de 37 ans de la région de York, en Ontario, est accusé d’avoir violé la loi fédérale sur la quarantaine obligatoire après avoir désobéi à l'ordre de rester à la maison après son retour d’un voyage en Europe.

La police de Toronto a annoncé mardi que M. Saccoccia, qui se fait également appeler « Chris Sky », et son épouse ont été accusés après qu'ils se sont rendus à des rassemblements contre les mesures sanitaires au centre-ville de Toronto pendant deux week-ends consécutifs après leur retour d’Europe.

Plusieurs publications sur les médias sociaux montrent que M. Saccoccia a pris la parole lors d'un rassemblement contre les mesures sanitaires en Irlande le 12 septembre. Une publication sur sa page Facebook indique qu'il est rentré au Canada le 20 septembre.

La police a donné une première contravention à M. Saccoccia le 26 septembre, lorsqu'il a été vu au carré Yonge Dundas, à Toronto, lors d'une manifestation contre le port du masque et les mesures sanitaires.

Selon un communiqué de presse de la police, le couple s'est ensuite rendu à une manifestation similaire le week-end suivant.

Ils doivent tous deux comparaître au tribunal lors d'une audience virtuelle le 12 novembre.

Contestataire du port du masque

M. Saccoccia a constamment fait preuve de mépris envers les mesures de santé publique au cours des derniers mois et a encouragé son audience à en faire de même.

Ses publications sur les médias sociaux sont truffées de théories du complot et de désinformation.

Des personnes marchent sur un trottoir avec des pancartes.

Toronto voit des manifestations contre les mesures sanitaires se dérouler régulièrement depuis le début de la pandémie.

Photo : Twitter/Service de police de Toronto

Il a contribué à l'organisation d'une manifestation contre le port obligatoire du masque dans les transports en commun à Toronto en juillet dernier, ainsi que de rassemblements hebdomadaires contre les mesures de distanciation sociales devant l’Assemblée législative de l’Ontario.

M. Saccoccia a également aidé à distribuer des cartes d'exemption au port du masque pour tenter de contourner le règlement municipal d'urgence que Toronto a adopté qui impose le port du couvre-visage à l’intérieur des commerces.

Il a également organisé des fêtes en plein air à la plage Cherry, lors desquelles les règles de distanciation physique ont été bafouées.

Avec les informations de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !