•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Pas de porte-à-porte à l'Halloween, d'autres villes emboîtent le pas

Cinq enfants vêtus de costumes d'Halloween attendent patiemment leur tour pour recevoir des bonbons devant le porche d'une maison.

Le conseil municipal de Rouyn-Noranda a pour sa part annoncé sa décision lundi tout en assurant que des activités seront organisées pour les familles (archives).

Photo : getty images/istockphoto / Rawpixel

Radio-Canada

Après Rouyn-Noranda, au tour d'Amos d'annuler le porte-à-porte pour l'Halloween.

Dans une capsule diffusée sur les réseaux sociaux, le maire d'Amos Sébastien D'Astous a annoncé que sa municipalité n'autorisera pas non plus le porte-à-porte.

La Ville va tenter de trouver une façon originale de célébrer l'Halloween dans les prochains jours. Il n'y aura pas de porte-à-porte cette année à Amos. On trouve que ça serait contraire aux directives de la santé publique, c'est-à-dire se laver les mains, pas trop toucher les choses, souligne-t-il.

La célébration se fera donc autrement cette année. Faire passer nos ti-pits pour ramasser des bonbons, je pense que ce n'est pas nécessaire cette année, ils vont quand même avoir la chance de fêter l'Halloween à l'école, a ajouté le maire d'Amos.

Un contenu vidéo est disponible pour cet article

Pas de porte-à-porte à l'Halloween : entrevue avec Diane Dallaire

En réflexion

Selon l'agente de communication à la Ville de La Sarre, Jacinthe Bélanger, la Ville est en réflexion sur différentes alternatives pour la fête de l’Halloween, tout en tenant compte des directives émises par la Santé publique à ce sujet.

À Val-d'Or, le maire Pierre Corbeil affirme que le conseil municipal n'a pas encore statué sur la question. On attend les directives de la Santé publique, a-t-il mentionné sur nos ondes.

Christian Dubé parle aux médias.

Le ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé (archives)

Photo : La Presse canadienne / Jacques Boissinot

Le ministre de la Santé, Christian Dubé, a également été interrogé sur la question lors du point de presse quotidien du gouvernement.

Je pense qu'il est encore trop tôt, a-t-il répondu. La santé publique travaille présentement sur un protocole, un protocole si on avait l'Halloween, et j'espère qu'on pourra l'offrir à nos tout petits. Ça dépend de nous. Si on peut l'offrir à nos tout petits, on a demandé à la santé publique de travailler sur un protocole.

Un Cherche et Trouve à Lorrainville

Au Témiscamingue, le comité événementiel de Lorrainville organise une fête de l’Halloween différente dans le respect des mesures sanitaires.

Les membres du comité investissent normalement plusieurs heures de bénévolat pour la construction d’une maison hantée.

Cette formule a été abandonnée cette année et sera remplacée par un trajet Cherche et Trouve dans les rues de la municipalité.

Le 31 octobre, les participants pourront, à pied ou en voiture, s’arrêter à neuf stations, où des personnages déguisés les attendront avec des énigmes à résoudre.

Le comité événementiel a toujours à cœur de vouloir dynamiser son milieu. Cette année on essaie malgré ce qui se passe de mettre en place des activités. Il faut être imaginatif et se réinventer. On se met défi et on vient à bout, les bénévoles, d’organiser des choses malgré la COVID , se réjouit le maire de Lorrainville et membre du comité événementiel, Simon Gélinas.

La municipalité n’a toujours pas statué si le porte-à-porte allait être possible le 31 octobre.

Pas de porte-à-porte à Ville-Marie

La Ville de Ville-Marie annonce également qu’il n’y aura pas de collecte de friandises porte-à-porte.

La Ville évalue la possibilité d’organiser un tracé extérieur à travers divers édifices municipaux, tout en respectant les règles sanitaires. Les détails seront annoncés prochainement.

Un concours de costumes à Notre-Dame-du-Nord

Pour éviter la propagation du virus, les enfants ne pourront pas non plus cogner aux portes des maisons de Notre-Dame-du-Nord. La municipalité invite les parents à lui envoyer des photos des jeunes déguisés. Des prix seront remis aux plus beaux costumes.

La municipalité de Fugèreville a aussi pris cette décision d'annuler le porte-à-porte. Elle invite les familles à faire preuve d'imagination pour souligner cette fête.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !