•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un adolescent accusé de meurtre fait face à la justice à Laval

Une ambulance dans une rue lavalloise.

L’enquête préliminaire de l'adolescent doit durer sept jours.

Photo : Radio-Canada

Un adolescent de 17 ans, accusé d’avoir poignardé à mort son ami de 15 ans dans un parc de Laval au début de l’année, subit son enquête préliminaire en Chambre de la jeunesse.

Au cœur de l’affaire, on retrouve deux adolescents, autrefois amis, mêlés à ce qui serait une bagarre entre jeunes qui a dégénéré au parc Marc-Aurèle-Fortin, le 1er janvier dernier. L’un a perdu la vie, l’autre est accusé de l’avoir tué.

À l'ouverture de l'enquête préliminaire, lundi, au palais de justice de Laval, le policier Jean-Philippe Girard, du Service d’identité judiciaire, a présenté de nombreuses photos de la scène de crime.

Le patrouilleur Francis Allard a par la suite décrit son intervention lors des derniers instants de la vie de la victime dans un secteur résidentiel du quartier Fabreville, dans l'ouest de Laval.

Le contenu des témoignages est frappé d’une ordonnance de non-publication, comme c’est généralement le cas lors d'une enquête préliminaire.

Deux familles anéanties

D’un côté de la salle d’audience se trouvaient les parents de la victime, serrés l’un contre l’autre, main dans la main, très attentifs aux témoignages.

À l’autre extrémité, assis dans la première rangée, l’accusé, les mains dans les poches, écoutait aussi avec sérieux les témoignages, ses parents à ses côtés, l'air grave. L’adolescent est en liberté sous de strictes conditions pendant les procédures judiciaires.

L’enquête préliminaire est prévue pour sept jours. Le jeune homme est accusé de meurtre non prémédité, voies de fait et possession d’une arme dans un dessein dangereux.

Le juge Pierre Hamel devra déterminer si la preuve est suffisante pour le citer à procès et préciser les chefs d'accusation.

S’il est reconnu coupable de meurtre, la poursuite a annoncé son intention de demander à ce qu'il écope d'une peine pour adulte.

Dans un dossier séparé, l'adolescent est aussi accusé de menaces, extorsion, voies de fait armées et voies de fait simples, pour des événements qui se seraient produits au printemps 2019. La victime serait un autre élève de son école secondaire.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.