•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le projet pilote de compostage de Winnipeg démarre cette semaine

Une photo prise d'un assemblage de fruits et de légumes frais.

Des ménages de cinq quartiers participent au projet pilote.

Photo : iStock

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2020 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le projet pilote de compostage annoncé en juillet par la Ville de Winnipeg entre en vigueur lundi. Près de 4000 foyers répartis dans cinq quartiers ont été choisis pour participer au projet visant à composter les déchets alimentaires afin de réduire les émissions de méthane de la décharge municipale.

Ce projet pilote de deux ans se déroule dans les quartiers de Linden Woods (sud-ouest), de St. George (Saint-Vital), d'Inkster Gardens (nord-ouest), de Mission Gardens (Transcona) et de Daniel-McIntyre (West End/central), selon la Ville. Il sera en place jusqu'en septembre 2022, et l’administration devra faire soumettre un rapport au conseil municipal en 2023.

Les résidences sélectionnées, qui sont toutes des maisons unifamiliales, reçoivent un bac vert d'une capacité de 120 litres, un seau pour la collecte des déchets dans la cuisine, des échantillons de sacs pour compost et des brochures informatives montrant comment composter et indiquant quelles matières sont compostables.

Le site Internet de la Ville contient aussi des vidéos informatives et des photos.

Les déchets alimentaires seront collectés les mêmes jours que les déchets et le recyclage. Le compostage aura lieu à l’installation de gestion des ressources du chemin Brady.

Winnipeg est l’une des dernières grandes villes du pays à ne pas collecter les déchets alimentaires des maisons résidentielles pour en faire du compost. Halifax, par exemple, a mis en place un programme de compostage en 1998.

En 2011, le conseil municipal avait approuvé un projet pilote qui devait voir le jour en 2014 mais qui a été retardé à plusieurs reprises.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !