•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Drakkar de Baie-Comeau présente son nouveau conseil d'administration

Julie Dubé dans les gradins du Centre Henry-Leonard.

Julie Dubé est la nouvelle présidente du C.A. du Drakkar de Baie-Comeau.

Photo : Radio-Canada / Benoit Jobin

Radio-Canada

Le Drakkar de Baie-Comeau vient de former son tout nouveau conseil d'administration. Après unerefonte complète de la gouvernance de l'équipe de hockey, les administrateurs veulent établir de bonnes bases pour assurer l'avenir de l'équipe.

Julie Dubé est la nouvelle présidente du C.A. du Drakkar. Elle fait partie des trois membres partisans qui ont été choisis au sein des 11 administrateurs.

Julie Dubé a siégé à différents conseils d'administration depuis 20 ans, dont certains qu'elle a présidés et fondés. C'est son expérience dans la gestion d'organismes publics qui l'incite à se joindre à l'équipe.

Le conseil d’administration est formé de trois administrateurs de la Ville de Baie-Comeau, trois administrateurs partisans, quatre administrateurs qui proviennent d’institutions de la région ainsi qu’un administrateur représentant de la communauté innue de Pessamit.

Les autres membres du conseil ont des intérêts et des expériences très variées, affirme la nouvelle présidente.

Autant en termes de sexe, d'âge, d'intérêts, de domaines d'où les gens viennent, c'est vraiment diversifié.

Julie Dubé, présidente du conseil d'administration du Drakkar de Baie-Comeau

Malgré cette diversité, elle précise que le conseil d’administration a déjà une vision commune de l’équipe. Déjà, après une rencontre, je peux vous dire qu'on a les mêmes intentions. On a beaucoup d'intérêt à aller plus loin avec l'équipe et c'est ce qu'on va mettre en place, très rapidement.

Des défis à relever

Les défis seront nombreux pour le nouveau conseil d’administration. En raison de la pandémie, la saison s'amorce sans spectateur, donc sans vente de billets, au Centre Henry-Leonard.

Cette importante baisse de revenus fragilise la situation financière du Drakkar. La Ville de Baie-Comeau, qui est propriétaire de l’équipe, a toutefois confirmé son désir de conserver son équipe de hockey malgré les difficultés.

C'est entre autres cet attachement de la Ville à son équipe de hockey qui motive les nouveaux administrateurs, comme Félix Lefrançois. Cet ancien joueur de l'Océanic de Rimouski est revenu à Baie-Comeau, dans sa ville natale, après avoir terminé ses études.

C'est bon d'avoir un sentiment d'appartenance, ça regroupe les gens et je pense qu'on ne peut pas se permettre de perdre le Drakkar. Je pense qu'il faut qu'on s'implique et qu'on essaie de garder ça à Baie-Comeau.

De leur côté, les partisans peuvent recommencer à soutenir plus vigoureusement leur équipe, en regardant les matchs à distance à partir de chez eux.

D’après le reportage de Marlène Joseph-Blais

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !