•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les progressistes-conservateurs de T.-N.-L. font confiance à Ches Crosbie

Ches Crosbie.

Ches Crosbie, chef de l'opposition à Terre-Neuve-et-Labrador, le 16 mai 2019.

Photo : La Presse canadienne / Paul Daly

Radio-Canada

Le Parti progressiste-conservateur de Terre-Neuve-et-Labrador ne procédera pas à une révision du leadership de son chef, Ches Crosbie.

Une motion pour revoir le leadership de M. Crosbie a été défaite par une marge importante lors de l’assemblée générale du parti, vendredi, a indiqué la formation politique.

L’automne dernier, Ches Crosbie avait lui-même proposé que le parti fasse une révision de son leadership.

Le président du Parti progressiste-conservateur, Eugene Manning, a déclaré vendredi que les membres s’étaient exprimés clairement, avaient jugé inutile une telle révision, et statué que la formation politique serait unie derrière Ches Crosbie lors des prochaines élections provinciales.

Courte défaite aux élections de 2019

Fils de John Crosbie, un ancien ministre fédéral des Pêches et ancien lieutenant-gouverneur de Terre-Neuve-et-Labrador, Ches Crosbie, qui est âgé de 67 ans, a été élu chef du Parti progressiste-conservateur de la province le 28 avril 2018.

Ches Crosbie.

Ches Crosbie, chef du Parti progressiste-conservateur de Terre-Neuve, lors d'une manifestation de travailleurs du pétrole, en septembre 2020

Photo : Radio-Canada / Patrick Butler

Il s’est peu après fait élire dans Windsor Lake lors d’une élection complémentaire le 20 septembre 2018, devenant chef de l’opposition officielle à l’Assemblée législative.

À l’élection générale du 16 mai 2019, les progressistes-conservateurs dirigés par M. Crosbie ont fait élire sept députés de plus qu’au scrutin précédent, pour un total de 15, mais le Parti libéral, alors dirigé par Dwight Ball, avait décroché un nouveau mandat, minoritaire.

Les libéraux avaient reçu 43,9 % des suffrages, et les progressistes-conservateurs dirigés par Ches Crosbie, 42,6 %.

Dwight Ball a depuis démissionné et un nouveau premier ministre, Andrew Furey, élu à la tête des libéraux en août, dirige maintenant le gouvernement minoritaire.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !