•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Élection partielle à l'Î.-P.-É. : des candidats dévoilés pour Charlottetown-Winsloe

La circonscription est laissée vacante par la démission du libéral Robert Mitchell.

Robert Mitchell devant un drapeau du Canada.

L'ancien ministre libéral Robert Mitchell a démissionné le mois dernier.

Photo : Julien Lecacheur

Radio-Canada

On connaît maintenant trois des quatre candidats qui se disputeront le siège laissé vacant par Robert Mitchell dans la circonscription de Charlottetown-Winsloe, à l’Île-du-Prince-Édouard.

Une élection complémentaire devrait être annoncée sous peu par le premier ministre progressiste-conservateur Dennis King dans cette circonscription. L’ancien ministre libéral Robert Mitchell, qui a représenté Charlottetown-Winsloe pendant 13 ans à l’Assemblée législative et y a été élu quatre fois, a annoncé en septembre son retrait de la vie politique.

Le Parti progressiste-conservateur est la seule formation où plusieurs personnes convoitaient l’investiture.

C’est Zack Bell, une ancienne personnalité radiophonique, qui a été choisi entre trois candidats, au deuxième tour d’un vote, samedi.

Zack Bell souriant devant un rideau bleu.

Zack Bell, candidat du Parti progressiste-conservateur de l'Île-du-Prince-Édouard dans Charlottetown-Winsloe.

Photo : CBC / Nicola MacLeod

Le Parti vert de l’Île-du-Prince-Édouard, opposition officielle à Charlottetown, devrait choisir comme candidat Chris van Ouwerkerk, un entrepreneur qui est copropriétaire d'une boucherie fine dans la capitale.

Il est le seul à briguer l’investiture du Parti vert, qui votera mardi. Les membres pourront aussi voter aucun candidat s’ils le désirent.

M. van Ouwerkerk a rejoint les rangs du parti dirigé par Peter Bevan-Baker après avoir été candidat du NPD provincial en 2011 et 2015 dans Stratford-Kinlock. Il n’était pas candidat à la dernière élection provinciale.

Chris van Ouwerkerk dans sa boucherie.

Chris van Ouwerkerk brigue l'investiture du Parti vert de l'Île-du-Prince-Édouard dans Charlottetown-Winsloe.

Photo : Chris van Ouwerkerk / Facebook / Ilona Daniel

Le Parti libéral de l’Île-du-Prince-Édouard a été réduit au rang de deuxième opposition à Charlottetown après l’élection générale d’avril 2019.

Le départ de Robert Mitchell les laisse avec seulement cinq sièges à l’Assemblée législative, contre les 13 des progressistes-conservateurs et les huit détenus par les verts.

Pour tenter de conserver la circonscription qu’ils détenaient depuis 2007, les libéraux feront confiance à Zac Murphy, conseiller financier de 29 ans qui fait partie depuis plusieurs années du conseil consultatif sur la rétention des jeunes à Charlottetown.

Zac Murphy à l'extérieur dans un champ en automne.

Zac Murphy, candidat du Parti libéral de l'Île-du-Prince-Édouard dans Charlottetown-Winsloe.

Photo : CBC / Nicola MacLeod

Enfin, le Nouveau Parti démocratique (NPD) de l’Île-du-Prince-Édouard, qui n’a pas fait élire de député depuis 1996 dans la province, sera représenté par Lynne Thiele.

Enseignante à la retraite, elle a été candidate du NPD provincial dans Stratford-Keppoch, mais aussi du NPD fédéral dans la circonscription de Cardigan, en 2019.

Lynne Thiele a l'extérieur sous un arbre.

Lynne Thiele, candidate du Nouveau Parti démocratique de l'Île-du-Prince-Édouard dans Charlottetown-Winsloe.

Photo : CBC / Nicola MacLeod

Avec les informations de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !