•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un cas de COVID-19 à l'école secondaire D'Iberville de Rouyn-Noranda

Vue de l'entrée principale de l'établissement scolaire à partir du stationnement.

L'école secondaire D'Iberville de Rouyn-Noranda

Photo : Radio-Canada / Annie-Claude Luneau

Un cas de COVID-19 s’est déclaré à l’école secondaire D’Iberville de Rouyn-Noranda.

Dans une lettre envoyée aux parents le 2 octobre, la direction affirme que les parents dont les enfants ont été en contact rapproché avec la personne positive ont été informés de les garder à la maison.

Elle demande également à ces parents de contacter la ligne 1 877 644-4545 et de suivre les consignes qui leur seront données par la santé publique.

La direction spécifie que l’école demeure ouverte et que les mesures nécessaires continueront d’être appliquées.

Soyez assurés que nous suivons la situation de près en collaboration avec les autorités régionales de la santé publique. Notre priorité demeure la santé des enfants et du personnel, peut-on lire dans la lettre.

L’école demande également à tout parent dont l’enfant éprouverait l’un des symptômes associés à la COVID-19 de contacter la ligne téléphonique immédiatement pour évaluer si un test de dépistage serait de mise.

Un cas dans une équipe de hockey

Par ailleurs, un cas de COVID-19 aurait été confirmé au sein d’une équipe de hockey M18 à Rouyn-Noranda.

Il nous est impossible pour le moment de confirmer si ces deux cas sont reliés.

Dans un message envoyé aux parents dont Radio-Canada a obtenu copie, on indique que selon les directives de Hockey Québec, les joueurs ayant été en contact avec le cas positif doivent être retirés du hockey mineur pour une durée de 14 jours.

Selon Hockey Rouyn-Noranda, les équipes n’étant pas encore formées dans le midget, six groupes d’environ huit joueurs devront être mis en isolement préventif, puisqu'ils participaient tous au même camp d'entrainement.

La directrice générale de l'Association de hockey mineur de Rouyn-Noranda (AHMRN) a salué les directives émises par Hockey Québec. Le protocole de Hockey Québec est vraiment facile à suivre. Nous tenions des feuilles de présences pour tous les groupes, donc ça été très facile de remonter dans les 14 précédents pour voir quels groupes et quels joueurs auraient pu être touchés, précise Cécile Guinet.

La santé publique contactera les parents si elle juge nécessaire de faire dépister les jeunes à la suite de son enquête.

Le conseil d'administration va étudier la situation

Les équipes midget devaient être formées sous peu, mais le premier cas de COVID-19 au sein de l'AHMRN viendra retarder le tout. Tous les groupes qui ont pu être en contact avec la personne infectée devront patienter 14 jours avant de reprendre les activités fédérées.

Pour l'instant, la décision n'est pas encore prise à savoir si les autres groupes pourront jouer et pratiquer ou si on attendra que les groupes potentiellement infectés aient terminé leur quarantaine. Des membres du conseil d'administration et les entraîneurs touchés doivent se pencher sur la question au cours des prochains jours.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !