•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'Alberta célébrera l'Halloween

« Laissez-vous terroriser par les monstres et les fantômes, pas par la pandémie », dit le gouvernement albertain.

Trois citrouilles d'Halloween.

Des citrouilles d'Halloween.

Photo : Radio-Canada / Ivanoh Demers

Radio-Canada

Malgré la menace de la COVID-19, les enfants pourront passer de porte en porte le 31 octobre pour amasser des friandises.

La médecin hygiéniste en chef de l’Alberta, Deena Hinshaw, a annoncé que la province n’allait pas annuler l’Halloween.

Elle a toutefois tenu à souligner que cela ne voulait pas dire qu'il fallait oublier les mesures sanitaires, car il faut s’assurer que la fête soit effrayante pour les bonnes raisons.

Je n’ai pas l’intention de suggérer que l’Alberta annule l’Halloween cette année. Mes propres enfants ne me le pardonneraient jamais, a-t-elle dit.

Deena Hinshaw explique que, comme l’Halloween est une fête qui se déroule principalement à l’extérieur, elle est plus sûre que les autres.

Elle recommande tout de même aux parents d’envisager un costume permettant aux enfants de porter un masque non médical et de se limiter à aller chercher des bonbons dans leur propre quartier.

Les enfants devraient aussi se laver les mains très régulièrement, et les paquets de bonbons devraient être désinfectés avant d’être mangés.

Si le temps le permet, elle suggère aussi aux volontaires de distribuer les bonbons à l’extérieur de la maison plutôt qu’à leur porte d’entrée.

Ces recommandations font partie d’une série de lignes directrices concernant l’Halloween publiées sur le site web de la province.

Le gouvernement encourage notamment la population albertaine à trouver des moyens créatifs pour donner des bonbons tout en respectant la distanciation physique, par exemple, en utilisant des pinces pour distribuer des sacs de bonbons préemballés afin d’éviter de manipuler les friandises.

Notre dossier COVID-19 : ce qu'il faut savoir

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !