•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'Halloween autorisée par la Santé publique au Nouveau-Brunswick

Des enfants à une attraction d'Halloween en Californie, le 25 septembre 2020.

Des enfants à une attraction d'Halloween en Californie, le 25 septembre 2020.

Photo : Reuters / Mike Blake

Radio-Canada

Les Néo-Brunswickois pourront célébrer l'Halloween et l'Action de grâce cette année, a annoncé vendredi la médecin-hygiéniste en chef de la province, la Dre Jennifer Russell.

Même si la province compte peu de cas actifs de COVID-19 à l'heure actuelle, la population doit faire preuve de prudence et respecter certaines consignes de sécurité, a-t-elle précisé.

Elle a d'ailleurs offert plusieurs conseils au public pour que ces deux fêtes d'octobre se déroulent rondement.

On est choyés ici au Nouveau-Brunswick, parce qu'on peut avoir des événements comme ceux-ci et célébrer. Mais ce sont des choses qu'il faut faire en sécurité.

La Dre Jennifer Russell, médecin hygiéniste en chef du Nouveau-Brunswick

Tout d'abord, elle recommande aux gens de n'organiser que de petits rassemblements pour l’Action de grâce et à l'extérieur, si les conditions météorologiques le permettent. Elle leur conseille aussi de ne pas assister à un rassemblement s'ils ne sentent pas bien.

Les familles devraient utiliser du désinfectant pour les mains et chacun devrait se laver les mains avant de préparer la nourriture ou de manger, a ajouté la Dre Russell.

Quant à l’Halloween, elle conseille aux personnes qui distribuent des friandises de se désinfecter les mains après chaque visiteur et de garder propres les surfaces fréquemment touchées comme les poignées de porte et les rampes.

Les personnes déguisées pour l’Halloween qui iront sonner aux portes devraient se laver les mains avant de quitter la maison et à nouveau dès leur retour.

Halloween interdite dans au moins deux municipalités

Plusieurs municipalités attendaient ces consignes de la Santé publique avant d'imposer une réglementation sur la question.

Deux municipalités du nord-ouest de la province, Drummond et Grand-Sault, ont pour leur part déjà annoncé en début de semaine que le porte-à-porte sera interdit.

Avec les renseignements de Pierre-Philippe LeBlanc et de Bernard LeBel

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !