•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Québec aidera le milieu culturel pendant six mois

Nathalie Roy s'adresse aux journalistes.

La ministre de la Culture, Nathalie Roy, présentait vendredi son plan d'aide très attendu aux organismes culturels qui font des arts de la scène

Photo : Radio-Canada

Après les commerces, le gouvernement vole au secours des organismes culturels qui pourraient bénéficier d’une aide qui correspond à 75 % des pertes encourues en vente de billets, en raison de la pandémie de la COVID-19.

Accompagnée du premier ministre François Legault, qui a réitéré son soutien au milieu culturel québécois, la ministre de la Culture Nathalie Roy a présenté un plan d’aide de 50 millions de dollars destiné aux entreprises culturelles.

Ce plan prévoit une compensation pour les revenus de billetterie qui ne pourront être touchés au cours des six prochains mois en raison de la fermeture des salles et des restrictions sur le nombre de spectateurs décrétées par la santé publique.

Nous allons compenser les organismes culturels pour les revenus de billetterie qui ne pourront être réalisés entre le 1er octobre 2020 et la fin mars 2021.

Nathalie Roy, ministre québécoise de la Culture

L’objectif de cette mesure est à la fois de compenser l’organisation culturelle pour l’annulation de spectacles en raison des directives en matière de santé publique et de permettre la tenue de spectacles au cours des prochains mois malgré le nombre restreint de spectateurs, a expliqué Nathalie Roy.

Les 50 millions annoncés ne seront destinés qu'aux organismes culturels qui présentent des spectacles québécois dans les domaines des arts de la scène, de la musique, des variétés, de la littérature et du conte.

Concrètement, Québec prévoit rembourser aux organismes admissibles jusqu’à 75 % des revenus de billetterie prévus si les salles n'avaient pas dû fermer leurs portes ou, pour celles qui demeurent ouvertes, si la fréquentation n'avait été réduite à 25 % des sièges.

Le calcul de la compensation sera établi à partir des données mensuelles moyennes de vente de billets réalisées l'année dernière par les salles de spectacle.

Selon le calcul établi par Québec, une salle de spectacle de 500 places obligée de fermer et qui vend 400 billets en moyenne par représentation, au prix moyen de 40 $ par billet, toucherait une compensation de 12 000 $.

La même salle située dans une zone où elle pourrait demeurer ouverte, mais avec un nombre restreint de spectateurs, toucherait quant à elle 8250 $.

La ministre Nathalie Roy a indiqué que l'enveloppe de 50 millions de dollars sera gérée par le Conseil des arts et des lettres (CAL) ainsi que par la Société de développement des entreprises culturelles (SODEC).

Pour ne pas perdre tout le travail qui a été fait, pour ne pas que nous nous retrouvions sans spectacles, sans arts de la scène au cours des prochains mois […], notre gouvernement pose un geste fort qui témoigne de l’importance de la culture dans nos vies.

Nathalie Roy, ministre québécoise de la Culture

Artistes et artisans devront être payés

Elle a par ailleurs précisé que pour toucher cette aide gouvernementale, les diffuseurs et producteurs devront s’assurer que les artistes et tout le personnel impliqué dans le spectacle (metteurs en scène, techniciens, auteurs, traducteurs compositeurs, etc.) seront également compensés à partir de la somme reçue.

Ils devront démontrer au CAL ou à la SODEC que les artistes auront été payés [contrat à l’appui] parce que l'argent ne sera pas donné d’un coup pour nous assurer qu’ils paient toute la chaîne avant d'avoir droit au total.

Un contenu vidéo est disponible pour cet article

Musées et cinéma

Quant aux musées et aux salles de cinéma, ils pourront aussi bénéficier des annonces faites hier par le ministre Fitzgibbon, lorsqu’ils sont [situés] en zone rouge, a ajouté Mme Roy.

Les musées bénéficieront également d'une aide supplémentaire de 5 millions de dollars, soit une augmentation de 23 % du soutien qui leur est habituellement accordé par Québec.

La ministre a indiqué que des pourparlers [allaient] bon train avec les propriétaires de salles de cinéma pour déterminer une façon efficace de les aider.

Toutes ces mesures viennent s’ajouter aux 400 millions de dollars déjà prévus pour le secteur de la culture dans le plan de relance annoncé par le gouvernement Legault le 1er juin dernier.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !