•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le NPD souhaite plus de transparence gouvernementale, Scott Moe veut aider les étudiants

Montage photos avec Ryan Meili à gauche et Scott Moe à droite.

Ryan Meili et Scott Moe sont les deux principaux candidats de cette campagne électorale.

Photo : tirée de Facebook/Ryan Meili et La Presse canadienne

Vendredi, le candidat du NPD en Saskatchewan, Ryan Meili, a promis, s’il est élu le 26 octobre prochain, des mesures pour renforcer la transparence du gouvernement. De son côté, le chef du Parti saskatchewanais, Scott Moe, promet d'augmenter les aides pour les étudiants.

Le premier ministre sortant se trouvait à Moose Jaw vendredi matin pour faire une nouvelle annonce de campagne dirigée vers les étudiants du postsecondaire.

Accompagné de plusieurs candidats de Moose Jaw et de Regina, Scott Moe a dit que, s’il était réélu à la tête de la province, il allait bonifier le programme de Bourses d’études Avantage Saskatchewan (Saskatchewan Advantage Scholarship). Celui-ci passerait de 500 à 750 $ par année pour les étudiants concernés.

Le Parti saskatchewanais explique dans un communiqué qu'en tout, le bénéficiaire verrait son montant rehaussé de 1000 $ en quatre ans.

L'augmentation de la bourse d'études Saskatchewan Advantage, ainsi que les autres aides financières importantes accordées par la Saskatchewan aux étudiants, contribuera à rendre l'instruction postsecondaire plus abordable, a expliqué Scott Moe.

Selon le communiqué du Parti saskatchewanais, l'augmentation de cette bourse bénéficiera à environ 8000 étudiants de la Saskatchewan chaque année. Elle sera introduite et prendra effet dans le budget de l'exercice 2020-2021 et coûtera 2 millions de dollars par année, soit 8 millions de dollars en quatre ans.

Selon la province, le gouvernement consacre actuellement chaque année près de 90 millions de dollars à 19 000 étudiants par le biais de prêts remboursables et de bourses non remboursables.

Le NPD s’attaque à la transparence gouvernementale

Le chef du parti néo-démocrate, Ryan Meili, était à Regina et s'est attaqué à la transparence du gouvernement.

S'ils sont élus à la tête de la province, les néo-démocrates voudraient mettre en place quatre lignes directrices afin de renforcer la responsabilité du gouvernement vis-à-vis de la population.

Dans le détail, le NPD souhaiterait mettre en place des mesures renforcées pour éviter de potentiels conflits d’intérêts en ce qui concerne les députés provinciaux.

Les néo-démocrates souhaiteraient aussi supprimer le registre des lobbyistes et exiger que tous les actes de lobbying soient rendus publics en Saskatchewan.

Le NPD veut aussi mettre fin à l'influence des importantes sommes d'argent dans la politique saskatchewanaise en interdisant les dons des entreprises et des syndicats, et en plafonnant les dons individuels envers les partis politiques.

Enfin, le NPD veut aussi attaquer le bilan du Parti saskatchewanais en matière de transparence.

Selon Ryan Meili, la formation de Scott Moe refuse de fournir des réponses ou d'accepter la responsabilité de ses actes.

Le NPD, s’il accède au pouvoir, voudrait d'ailleurs mettre en place une enquête publique sur le dossier de la Régie de la plaque tournante de transport mondial (GTH).

À l’époque, la GRC avait enquêté pendant plus de deux ans et demi sur le dossier, sans qu’aucune accusation criminelle de conflit d’intérêts ne soit portée.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !