•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La suite du BAPE sur GNL Québec sera entièrement en ligne

Des gens dans une salle.

Durant la première partie des audiences, les participants au BAPE étaient réunis dans une salle à Saguenay. (archives)

Photo : Radio-Canada / Romy Boutin St-Pierre

Radio-Canada

Les prochaines séances du Bureau d’audiences publiques sur l’environnement (BAPE) concernant le projet de construction d’un complexe de liquéfaction de gaz naturel de GNL Québec à Saguenay se feront uniquement par vidéoconférence.

La Commission a décidé de tenir la deuxième partie des audiences uniquement en ligne pour éviter les rassemblements et les déplacements d’une zone à l’autre. La décision a été prise à la lumière de la multiplication des cas de COVID-19 dans la province.

Cette décision ne fait pas l'affaire de la Coalition Fjord, qui croit que les audiences devraient carrément être reportées.

Le projet de GNL, c’est le projet le plus important et le plus critiqué à travers le Québec depuis longtemps. C’est un projet de l’ampleur d’Énergie Est et ça n’a aucun sens de ne pas faire pleinement une consultation comme ce qui s’est passé [dans la première portion des audiences]. Nous, ce qu’on demande, c’est que le BAPE soit reporté jusqu’à ce que la situation le permette, réclame Adrien Guibert-Barthez, coporte-parole de la Coalition Fjord.

En prévision de la présentation de la première partie des audiences, le 26 octobre,des groupes citoyens, environnementaux et sociaux, avaient adressé une lettre commune au BAPE pour demander que les séances ne se tiennent pas de façon virtuelle.

Mémoires

La seconde partie des audiences sera consacrée à l'audition des mémoires, des opinions verbales et des suggestions du public et des organismes.

Les participants devront présenter leurs mémoires à la commission par visioconférence ou par téléphone. Les séances publiques seront diffusées en direct sur le site Internet et la page Facebook du BAPE.

Les participants qui veulent déposer un mémoire ou s'adresser à la Commission en ligne devront le signifier au BAPE avant le 8 octobre.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !