•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’hôpital d’Alma illuminé tel un phare dans la nuit

La façade de l'Hôpital d'Alma illuminée en vert.

Depuis ce soir et jusqu'à la fin octobre, l'Hôpital d'Alma sera illuminé en vert, la couleur de l'espoir.

Photo : courtoisie Fondation de l'Hôtel-Dieu d'Alma

Depuis le coucher du soleil jeudi, les citoyens d’Alma peuvent observer leur hôpital illuminé en vert.

L’initiative, déployée jusqu'à la fin octobre, est celle de la Fondation de l’Hôtel-Dieu d’Alma, qui s’est unie à l'entreprise Solotech pour enrober l’établissement d’un halo couleur espoir.

Comme ce fut le cas à l’hôpital de Chicoutimi dans les premières semaines de la pandémie de COVID-19, alors que le bâtiment a revêtu les couleurs de l’arc-en-ciel, le Fondation de l’Hôtel-Dieu d’Alma a voulu diffuser de la lumière et propager une lueur d’espoir chez les citoyens de la MRC Lac-Saint-Jean-Est. Le but est aussi de souligner le travail exceptionnel du personnel du réseau de la santé, alors que la deuxième vague du virus déferle sur le Québec.

L’hôpital d’Alma est le point culminant de la Ville de l’hospitalité. Son passage au vert jusqu’à 23 h tous les soirs sera donc remarqué.

Nous souhaitons proposer une attitude positive, confiante et solidaire.

Jean Lamoureux, directeur général, Fondation de l'Hôtel-Dieu d'Alma

Tout juste avant ce grand virage au vert, La Fondation a projeté un voile de lumière mauve pendant une minute sur la façade de l’hôpital, à la mémoire de Joyce Echaquan.

L'Hôpital d'Alma illuminé en mauve.

À la mémoire de Joyce Echaquan, la façade de l'établissement est passée au mauve pendant une minute.

Photo : courtoisie Fondation de l'Hôtel-Dieu d'Alma

La femme autochtone de 37 ans est morte en début de semaine à l'hôpital de Joliette dans des circonstances troublantes, laissant derrière elle sept enfants.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !