•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La portion sud-ouest du périphérique de Calgary est ouverte

Lee Crowchild le chef de la nation Tsuut'ina

Lee Crowchild était le chef de la nation Tsuut'ina au moment de la signature de l'entente.

Photo : Radio-Canada / Brent Roy

Audrey Neveu

Une grande partie de la portion sud-ouest du périphérique de Calgary, aussi appelé Ring Road, entre en service entre Sarcee Trail et le boulevard Fish Creek, a annoncé le premier ministre albertain, Jason Kenney, jeudi matin. La portion sud-est de la route s’appelle désormais Tsuut’ina Trail, puisqu’elle se trouve en partie sur le territoire de cette Première Nation.

Jason Kenney indique que 80 % de l’autoroute entre en service, alors qu’il reste quelques travaux à compléter sur les six derniers kilomètres, les plus au sud de l’autoroute. Le ministre des Transports, Ric McIver, s’attend à ce qu’elle soit ouverte à l’automne de 2021.

Le projet de périphérique de Calgary est un projet en partenariat public-privé. Le gouvernement albertain a acheté des terres à la Première Nation Tsuut’ina pour construire l’autoroute. Une clause dans l’entente spécifie toutefois que si tout le projet n’est pas complété en mai 2022, ces terres seront retournées à la Première Nation.

Cette autoroute fait partie des plans de développement commercial des Tsuut’ina, qui prévoient un mégadéveloppement à l’extrémité est de leur territoire. Le premier Costco en territoire autochtone en Amérique du Nord y a été inauguré à la fin d'août.

Un projet qui ne fait pas que des heureux

L’artiste Tsuut’ina Seth Cardinal Dodginghorse, dont la famille a été expropriée pour construire l’autoroute, a longuement dénoncé, pendant la conférence de presse, le manque de soutien de sa nation et du gouvernement albertain.

Vous ne nous avez jamais accompagnés au cours des six dernières années, a lancé Seth Cardinal Dodginghorse en regardant le chef Roy Whitney directement. On nous a demandé de nous taire.

Seth Cardinal Dodginghorse a ensuite coupé ses tresses et les a lancées au sol.

Seth Cardinal Dodginghorse coupe ses tresses avec des ciseaux au podium.

Seth Cardinal Dodginghorse a coupé ses tresses en signe de protestation.

Photo : CBC / Mike Symington

Interrogé sur sa réaction par une journaliste, le chef Roy Whitney a rappelé que la grande majorité des membres de la Première nation ont voté en faveur du projet. Ce n’est pas le temps ni le lieu de parler de cela, a-t-il ajouté. La conférence de presse a ensuite été interrompue prématurément.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !