•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le virage technologique s’accentue au Centre de formation professionnelle de Val-d’Or

Un contenu vidéo est disponible pour cet article
Un homme avec un casque de réalité virtuelle fait une manoeuvre.

La réalité virtuelle permet aussi de simuler certaines activités minières.

Photo : Radio-Canada / Marc-André Landry

Le développement des nouvelles technologies occupe une place de plus en plus importante au Centre de formation professionnelle de Val-d’Or (CFPVD).

Ce virage amorcé il y a quelques années passe désormais par l’utilisation de simulateurs miniers, mais aussi par la réalité virtuelle et les environnements numérisés. Il est ainsi possible d’opérer virtuellement une chargeuse-navette, réagir à des situations d’urgence simulées, effectuer des réparations virtuelles sur des machineries grandeur nature ou encore bénéficier d’une visite guidée d’un atelier mécanique ou d’une mine dont les installations ont été numérisées.

Un homme fait une simulation de conduite d'équipement minier.

Le simulateur permet notamment de pratiquer la conduite de certains équipements.

Photo : Radio-Canada / Marc-André Landry

Selon le directeur Jason Yergeau, ces innovations permettent de coller davantage la formation à la réalité que vivront les étudiants sur le marché du travail. Elles deviennent aussi un facteur d’attraction pour les programmes du CFP.

La théorie demeurera toujours importante dans nos programmes, mais on ne se le cachera pas, la génération qui est sur nos bancs d’école à grandi dans la technologie, explique-t-il. C’est clairement attractif, mais ça va au-delà de ça pour nous. On a une réelle intention pédagogique et on s’assure avant tout de rendre ça pertinent par rapport aux besoins de formation des étudiants.

Six hommes distancés posent pour la caméra, souriants.

L'équipe du CFPVD souhaite offrir aux étudiants une expérience représentative du marché du travail.

Photo : Radio-Canada / Marc-André Landry

En plus de s’être doté de nombreux équipements technologiques, le CFP Val-d’Or a aussi bâti sa propre équipe de développeurs. Ainsi, de nouvelles applications sont en création afin d’aller encore plus loin dans ce virage technologique au cours des prochaines années.

C’est une grande richesse pour nous d’avoir le contrôle sur la réalisation et l’échéancier de nos projets. Notre équipe propose des trucs et on les fait essayer par les enseignants pour valider et s’assurer qu’on répond aux besoins. De mettre notre équipe de développeurs en collaboration avec nos gens en pédagogie, c’est au plus grand bénéfice de nos élèves et des entreprises.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !