•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

36 nouveaux cas de COVID-19 au Manitoba

Les deux hommes sont côte à côte en conférence de presse.

Cameron Friesen, le ministre de la Santé du Manitoba, et le médecin hygiéniste en chef, Brent Roussin.

Photo : Radio-Canada / Tyson Koschik

Les autorités sanitaires du Manitoba annoncent 36 nouveaux cas de COVID-19. La plupart sont situés à Winnipeg, où il y a de longues files d’attente pour obtenir un test de dépistage.

Les cas annoncés jeudi portent à 2029 le total de cas décelés dans la province depuis le début de la pandémie. Le taux de positivité sur 5 jours s’établit à 2,1 %.

Voici les faits saillants :

  • Nombre de cas actifs aujourd’hui : 621
  • Personnes guéries à ce jour : 1388
  • Personnes à l’hôpital : 15, dont 7 aux soins intensifs
  • Le nombre de décès attribuables à la COVID-19 est de 20.

La répartition des nouveaux cas de COVID-19 par région sanitaire est la suivante :

  • Winnipeg : 28
  • Prairie Mountain : 4
  • Santé Sud : 2
  • Entre-les-Lacs et de l’Est : 2

Depuis le début du mois de février, 186 668 tests de dépistage ont été effectués, dont 1803 mercredi. Les enquêtes sur ces cas sont en cours et le public sera informé s’il existe un risque pour la santé publique.

Attente pour les tests de dépistage

Le ministre de la Santé, Cameron Friesen, et le médecin hygiéniste en chef du Manitoba, Brent Roussin, ont été interrogés sur des temps d'attente atteignant plusieurs heures dans les centres de dépistage, surtout à Winnipeg.

Brent Roussin affirme que la province s’affaire à créer davantage de centres de tests, mais qu’il faut trouver du personnel, des emplacements adéquats et s'assurer qu'ils peuvent être exploités en toute sécurité.

La province a amélioré le nombre de tests qu’elle peut traiter depuis le début de la pandémie, soutient-il.

[Au début de la pandémie] il y avait 300, 400 tests par jour, n'est-ce pas? C'était une grande amélioration pour nous à l'époque, dit-il. Maintenant, nous faisons parfois plus de 2000 tests. Donc, nous avons amélioré cela au fil du temps et nous voulons vraiment pouvoir faire mieux.

Il est plus difficile de trouver du personnel pour les centres de tests que plus tôt dans la pandémie, note Cameron Friesen. Dans les premiers temps, les services de santé avaient été réduits pour combattre la COVID-19.

À ce moment-là, rappelez-vous que nous fermions nos fonctions hospitalières normales. Nous avons donc pu redéployer une main-d'œuvre importante, explique-t-il.

Maintenant, la province tente de rattraper un retard sur des opérations chirurgicales qui ont été reportées plus tôt dans la pandémie, poursuit-il.

Un nouveau centre de tests de dépistage mobile à Winnipeg a reçu 75 personnes lors de sa première journée de fonctionnement, mercredi, indique le ministre.

Il ajoute que d'autres centres seront établis à Winnipeg, à Dauphin, à Brandon, à Portage la Prairie et à Winkler dans les prochaines semaines. Nous avançons très rapidement pour ajouter des centres de tests de dépistage, car ils sont nécessaires.

Le temps écoulé entre le prélèvement d’un échantillon et l’obtention du résultat du test de dépistage est de 56 heures, en moyenne, selon Brent Roussin. Le traitement de l’échantillon au laboratoire prend entre 24 et 48 heures.

Les autorités rappellent à la population que le test est gratuit et que des considérations financières ne devraient pas freiner le dépistage. La carte de santé n’est pas nécessaire pour obtenir un test.

Éclosions dans des foyers pour aînés

De nouveaux cas s’ajoutent à certaines éclosions dans des foyers de soins du Manitoba.

Au total, 19 personnes au foyer de soins Parkview Place, à Winnipeg, 3 employés et 16 résidents, ont été déclarées positifs après un test de dépistage de la COVID-19, et un résident est décédé, indique Brent Roussin.

Au foyer de soins Bethesda Place à Steinbach, 19 sont infectées par le virus : 11 membres du personnel et 8 résidents, dont 4 sont morts.

La province attend toujours des détails sur une éclosion déclarée au foyer de soins Calvary Place, à Winnipeg, mercredi, poursuit le médecin hygiéniste en chef.

Le foyer de soins Maplewood Manor, à Steinbach, compte quatre cas de COVID-19, tous parmi des membres du personnel. Le foyer de soins de longue durée Heritage Lodge, à Winnipeg, a enregistré huit cas parmi ses résidents.

Activation de l’application Alerte COVID

Le Manitoba a aussi officiellement activé l’application Alerte COVID jeudi. Le Manitoba est la cinquième province à activer l'application gratuite crée par Ottawa.

Tous les systèmes fonctionnent, dit le ministre de la Santé, Cameron Friesen, qui affirme avoir lui-même téléchargé l’application. Il invite les personnes réticentes à s’informer sur les dispositifs mis en place dans ce logiciel pour protéger les informations personnelles des utilisateurs.

Brent Roussin rappelle que la santé publique n’est pas informée lorsqu’une personne est reconnue comme un contact d’une personne touchée par le virus.

Cela ne va pas remplacer ou réduire le traçage de contact de la santé publique, dit-il. Il s’agit d’un outil supplémentaire qui permet d’informer les personnes qui ne savent pas qu’elles ont été en contact avec une personne infectée, qu’elles l’ont été.

Expositions possibles

La santé publique avise le public que des expositions sont possibles en raison d’un second cas de COVID-19 confirmé à l’École Carberry Collegiate, à Carberry, le lundi 21 septembre. Aucun contact étroit n’a été trouvé, et l'infection n’a pas été acquise à l’école.

Une exposition est aussi possible au restaurant Subway, situé au 20, Première Avenue, à Carberry, le 26 septembre de 8 h à 13 h.

Par ailleurs, le port du masque devient obligatoire dans tous les cabinets de médecin, dans les centres Accès Manitoba et tous les fournisseurs de services de santé communautaires, indique Brent Roussin.

Cette exigence restera en place indéfiniment, indépendamment du fait qu'une région soit orange ou jaune dans le système d’intervention en cas de pandémie, précise-t-il.

Le médecin hygiéniste en chef continue d’encourager fortement la population à mettre en oeuvre les mesures sanitaires de base pour éviter de propager la COVID-19 :

  • Restez à la maison si vous êtes malade;

  • Lavez-vous les mains ou désinfectez-les souvent;

  • Toussez et éternuez dans votre coude;

  • Respectez la distanciation physique avec les gens qui ne vivent pas avec vous ;

  • Portez un masque si la distanciation physique n’est pas possible;

  • Réduisez vos contacts à l’extérieur de votre foyer;

  • Évitez les endroits fermés et les espaces bondés.

L'évolution de la COVID-19 d'heure en heure.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !