•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Blue Jays : une expérience en séries bénéfique selon Charlie Montoyo

Un entraîneur de baseball marche sur le terrain de jeu.

Le parcours des Blue Jays en séries éliminatoires a connu une fin abrupte, mercredi, à St. Petersburg, en Floride.

Photo : Associated Press / Chris O'Meara

Six jours après la jubilation liée à leur première accession en séries éliminatoires depuis 2016, les Blue Jays de Toronto ont connu une fin de saison abrupte aux mains des Rays de Tampa Bay qui les ont éliminés en deux matchs.

Les représentants de la Ville Reine n'étaient pas attendus à ce stade de la saison.

Cette dernière défaite mercredi, bien que décevante, ne doit donc pas miner le moral des jeunes vedettes de l'équipe qui, selon le gérant Charlie Montoyo, ont fait foi de leur résilience en 2020 et prouvé que l'état-major a bien fait de leur faire confiance.

Rappelons qu'en l'espace de quelques mois, les Torontois ont dû composer avec une éclosion de COVID-19 lors de leur camp d'entraînement, une reprise de ce même camp dans une bulle à Toronto plutôt qu'en Floride, la recherche d'un nouveau domicile suite à l'interdiction de disputer des matchs au Canada et un calendrier de 60 matchs condensé en 69 jours.

L'entraîneur félicite l'un de ses joueurs.

Le gérant Charlie Montoyo a mené les Blue Jays en séries éliminatoires à sa deuxième année à la barre de l'équipe.

Photo : Associated Press / Adrian Kraus

La première leçon à tirer de cette saison extraordinaire selon Montoyo, c'est qu'ils savent maintenant à quoi s'attendre en séries.

Ils savent qu'ils sont assez bons pour se rendre en séries, mais là, ils ont appris que les séries, c'est une autre paire de manches. Je sais qu'ils vont tirer beaucoup de leçons de tout ce qui s'est produit lors de ces deux matchs.

Charlie Montoyo, gérant des Blue Jays

Personne ne nous voyait en séries cette année alors, je vous le dis, je ne pourrais pas être plus fier d'eux! assure Montoyo, qui en était à sa deuxième année à Toronto.

Une expérience encourageante

Un joueur de baseball célèbre la victoire de son équipe avec ses coéquipiers.

Les Blue Jays ont réussi à se tailler une place en séries cette année à la surprise de plusieurs observateurs.

Photo : Associated Press / Adrian Kraus

Montoyo perçoit un changement dans l'approche de ses joueurs. Ils comptent de plus en plus d'expérience, et ça paraît, dit-il.

Les joueurs Vladimir Guerrero fils, Bo Bichette et Cavan Biggio, le noyau de l'organisation, ont tous complété leur deuxième saison dans le baseball majeur, mercredi. Le lanceur Nate Pearson, le plus bel espoir de l'équipe au monticule, a quant à lui disputé ses premiers matchs dans la MLB en 2020.

Ils croient en eux-mêmes. Ils croient qu'ils peuvent gagner et ils croient qu'ils peuvent encore s'améliorer, exprime Montoyo avec un large sourire. Dans notre division, il faut gagner des matchs sans trop faire d'erreurs. Ces matchs difficiles que nous avons perdus par peu (cette saison), ils comprennent comment les gagner maintenant. Ça ne s'enseigne pas.

Les Blue Jays avaient conclu la saison écourtée du baseball majeur avec une fiche de 32 victoires et 28 revers en 2020. Il s'agit d'une première campagne victorieuse pour l'équipe torontoise depuis les titres de division remportés en 2015 et 2016, signe que le groupe de jeunes joueurs est sur la bonne voie.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !