•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

COVID-19 : plus de 500 nouveaux cas; hausse de salaire pour les préposés

Il y a 65 cas de plus dans les écoles jeudi.

Des gens attendent en file à un centre de dépistage à Toronto.

Face aux longues files d'attente devant les centres de dépistage, l'Ontario a resserré les critères d'admissibilité pour les personnes aymptomatiques.

Photo : La Presse canadienne / Nathan Denette

Radio-Canada

Le nombre de nouveaux cas de coronavirus redescend sous la barre des 600 en Ontario jeudi : 538 infections sont confirmées, en plus de 3 décès.

Doug Ford a qualifié les prévisions modélisées de la COVID-19 de la province d'environ 1000 nouveaux cas par jour en octobre de réveil, mais n'a annoncé aucune restriction supplémentaire jeudi.

Les données de modélisation d'hier ont été un signal d'alarme, a déclaré le premier ministre de l'Ontario lors d'une conférence de presse. S'il vous plaît, ne baissez pas votre garde.

S'adressant aux journalistes, Ford a annoncé que la province accorderait une augmentation de salaire temporaire aux préposés aux services de soutien à la personne, avec 3 $ de plus par heure pour 50 000 professionnels dans les établissements de soins de longue durée, 38 000 dans les soins à domicile et 34 000 dans les services aux enfants.

Une jeune femme ramène chez lui un homme âgé en fauteuil roulant.

Pendant la première vague, le personnel de la santé en première ligne avait reçu une augmentation de 4 $ de l'heure.

Photo : Getty Images

Les préposés aux soins travaillant dans les hôpitaux recevront une augmentation de 2 $ par heure. L'augmentation entre en vigueur du 1er octobre au 31 mars 2021, a déclaré le premier ministre, qualifiant l'investissement de 461 millions de dollars d' historique.

L'augmentation de salaire est une décision temporaire, bien que M. Ford ait laissé entendre qu'elle pourrait être prolongée.

Un retour à l'étape 2 se ferait de manière méthodique et ciblée

Interrogé sur la possibilité de restrictions supplémentaires pour freiner la propagation du virus, le médecin hygiéniste en chef de la province, le Dr Williams, a déclaré que de telles mesures ne devaient pas constituer un retour en arrière à l'étape 2 du plan de réouverture de la province.

Il privilégie une approche méthodique et ciblée pour se concentrer sur les points chauds de la COVID-19. Doug Ford a renchéri en soutenant que la ligne de défense pour tous (...) c'est de suivre les protocoles sanitaires établis par la santé publique.

Les régions les plus touchées demeurent Toronto (+229 cas), Peel (+101), Ottawa (+66) et York (+43).

Les régions de Durham, de Simcoe et de Waterloo ont plus de 10 cas.

La ministre de la Santé, Christine Elliott, précise que 60 % des nouvelles infections sont chez des individus de moins de 40 ans, soit légèrement moins qu'au cours des derniers jours.

Le bilan des cas de COVID-19 en Ontario depuis le début de la pandémie grimpe à 52 248 jeudi.

Le nombre total de décès se chiffre, lui, à 2851 (+3).

Le nombre de cas actifs augmente jeudi, mais seulement très légèrement (+20), en raison du nombre élevé de guérisons (+515).

En revanche, la hausse est proportionnellement plus élevée pour les hospitalisations (+12), qui se chiffrent à 162, soit près du double du nombre de patients à l'hôpital il y a une semaine.

65 cas de plus dans les écoles

La santé publique confirme jeudi 65 cas de plus en milieu scolaire pour un total de 448, y compris 387 infections recensées au cours des deux dernières semaines.

Le nombre d'écoles ayant au moins un cas déclaré est de 307, soit 6,36 % des écoles de la province.

Trois écoles sont actuellement fermées.

Tests en attente

Un peu plus de 39 600 tests de dépistage ont été effectués au cours des dernières 24 heures.

L'Ontario a atteint un nouveau record d'échantillons non encore analysés, soit plus de 82 000.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !