•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Simon Gagné reconnaît avoir conduit sous l'influence de l'alcool

Simon Gagnon, avec un masque et un complet, marche dans un couloir en compagnie de son avocat.

Simon Gagné lors de son passage au palais de justice de Québec

Photo : Radio-Canada

L'ex-joueur vedette de la Ligue nationale de hockey Simon Gagné a reconnu, dès le début de sa comparution, jeudi matin, avoir conduit sous l'influence de l'alcool.

Selon les faits relatés devant le tribunal, lors de son arrestation, le 31 juillet, il affichait un taux d'alcoolémie du double de la limite permise lors de son arrestation.

Son avocat a indiqué qu'il avait utilisé un service de raccompagnement plus tôt dans la soirée, mais qu'il avait pris sa camionnette plus tard pour franchir la courte distance le séparant de son domicile.

Gagné, 40 ans, n'a pas voulu s'adresser aux médias après son passage devant le tribunal.

Simon Gagné avec les Bruins de Boston.

Simon Gagné avec les Bruins de Boston

Photo : Radio-Canada / Daniel Coulombe

Dans une déclaration écrite transmise par son avocat, l'ex-joueur des Flyers, du Lightning, des Kings et des Bruins dit prendre entièrement ses responsabilités, et reconnaître son erreur.

Il y indique vouloir enseigner à mes enfants qu’il faut assumer les conséquences de ses actes.

Peu importe la raison invoquée, rien ne rend acceptable de conduire en dépassant la limite permise. Être une personnalité publique vient avec un devoir d’exemplarité. Si mon histoire peut inciter d’autres personnes à opter pour un raccompagnement jusqu’à la maison comme j’ai pourtant l’habitude de le faire, elle aura au moins apporté un élément positif

déclaration écrite de Simon Gagné.

Amende de 2000 $

Celui qui a touché plus de 42 M$ américains durant sa carrière est condamné à payer une amende de 2000 $.

Il a dû remettre son permis de conduire à la greffière avant de quitter la salle d'audience et ne pourra prendre le volant pendant un an.

Son avocat, Me Maxime Roy, a toutefois indiqué qu'il comptait demander la permission à la Société de l'assurance automobile de munir son véhicule d'un antidémarreur éthylométrique.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.