•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La moitié des élèves optent pour les cours en ligne dans un conseil en banlieue de Toronto

Un enfant devant un ordinateur regarde son enseignant écrire des additions au tableau.

En Ontario, les conseils scolaires sont tenus d'offrir à la fois des cours en classe et en ligne cette année.

Photo : getty images/istockphoto / pinstock

Radio-Canada

Près de la moitié des élèves de l'élémentaire au Conseil scolaire public anglais de la région de Peel ont opté pour l'école virtuelle cette année, plutôt que de retourner en classe.

Au total, pas moins de 54 600 élèves de l'élémentaire du Conseil ont choisi les cours en ligne comparativement à 57 300 enfants qui sont retournés sur les bancs d'école.

Au secondaire, les élèves suivent un programme hybride qui combine enseignement virtuel et en classe.

En guise de comparaison, environ 35 % des élèves de l'élémentaire du Conseil public anglais de Toronto, le plus gros conseil au Canada, ont choisi l'enseignement virtuel.

Les régions de Toronto et de Peel sont particulièrement touchées par la COVID-19.

Toutefois, contrairement à la situation dans la Ville Reine, il n'y a pas de multiplication exponentielle des cas de coronavirus dans la région de Peel, assure le médecin hygiéniste local, le Dr Lawrence Loh.

On ne voit pas encore de deuxième vague dans la région de Peel, dit-il. Le mot clé toutefois est : "pas encore". Ça pourrait nous arriver aussi, surtout si on n'est pas prudents.

La région de Peel a recensé 75 à 100 nouveaux cas de COVID-19 par jour au cours des trois dernières semaines.

Avec les informations de La Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !