•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Zone rouge : 5 nouvelles règles de Québec qui sont mal comprises

Le décret publié mercredi soir donne plus de détails et réserve des surprises, comme l'interdiction de se rassembler à l'extérieur, même à deux mètres.

Deux personnes sont assises chacune sur un banc de parc, à l'ombre.

En zone rouge, il devient interdit de tenir un rassemblement dans un lieu extérieur public, sauf dans un cadre scolaire.

Photo : Radio-Canada / Ivanoh Demers

Les propos des autorités en conférence de presse n’ont pas force de loi. Ce sont les arrêtés et les décrets qui établissent les règles que font appliquer les policiers.

Le nouveau décret 1020-2020 (Nouvelle fenêtre) permet d’avoir l’heure juste sur les nouvelles obligations en vigueur depuis minuit.

1. Quelles sont les exceptions pour recevoir quelqu’un chez soi?

Le décret précise dans quelles circonstances une personne est autorisée à entrer chez vous.

La seule exception concerne la délivrance d’un service ou d’un soutien :

  • soins de santé à domicile

  • sécurité

  • soins personnels ou esthétiques

  • à des fins commerciales ou professionnelles

  • garde d’enfant ou de personnes vulnérables, de répit, d’aide domestique, d’aide aux activités de la vie quotidienne, de pédagogie ou d’éducation

  • un service d’entretien, de réparation ou de rénovation résidentiel

  • à des fins de vente ou de location de la résidence

2. Les amoureux et amoureuses peuvent-ils se voir?

Même si le gouvernement a déclaré que les couples qui ne vivent pas à la même adresse pourront se visiter, le décret semble limiter cette possibilité aux personnes vivant seules.

En effet, il est écrit qu’une personne résidant seule peut recevoir une autre personne dans sa résidence privée ou ce qui en tient lieu, incluant le terrain d’une telle résidence. Aucune autre exception n’est présentée.

Jeudi, à la suite de la publication de cet article, le gouvernement a annoncé que le décret sera modifié pour permettre aux couples ne vivant pas sous le même toit de se rendre visite, même s'ils ont des enfants à la maison.

3. La cour arrière, le terrain : même règle qu’à l’intérieur

Contrairement au printemps, il n’est plus possible de recevoir des amis ou de la famille sur son terrain extérieur, même en gardant la distance de deux mètres.

Le décret est clair : dans une résidence privée ou ce qui en tient lieu, incluant le terrain d’une telle résidence, seuls les occupants peuvent s’y trouver.

4. Peut-on se rassembler dans un lieu extérieur public (comme la rue ou un parc) en maintenant une distance de deux mètres?

C’est la grande surprise de ce décret. Alors qu’en zone orange, il est permis, comme au printemps, de se rassembler (plus de deux personnes) dans un lieu extérieur public tant que les personnes maintiennent entre elles une distance de deux mètres, on découvre que la règle change en zone rouge.

Ainsi, dans les régions les plus touchées par la COVID, il est tout simplement interdit d’organiser un rassemblement dans un lieu extérieur public ou d’y participer, sans mention de l’exception des deux mètres.

Les seules circonstances qui permettent d’échapper à la règle précédente sont dans le cadre scolaire et bien sûr les gens qui vivent à la même adresse.

Les zones rouges :

  • Communauté métropolitaine de Montréal

  • MRC de La Rivière-du-Nord

  • Région de Chaudière-Appalaches, à l’exception des MRC des Etchemins, de Montmagny et de L’Islet

  • Région de la Capitale-Nationale, à l’exception des MRC de Charlevoix, de Charlevoix-Est et de Portneuf

5. Les manifestants doivent maintenir une distance de deux mètres entre eux

Malgré les règles interdisant tout rassemblement extérieur en zone rouge, il est possible de se réunir pour manifester pacifiquement, mais à certaines exceptions.

  • porter un couvre-visage par-dessus le nez et la bouche

  • maintenir une distance de deux mètres avec toute personne (sauf si une personne reçoit d’une autre personne un service ou son soutien)

Ces règles pour les manifestations s’appliquent également aux zones jaunes et orange.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !