•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Toujours plus de 6000 foyers sans électricité dans l'Est-du-Québec

Une ligne électrique d'Hydro-Québec.

De pannes de courant affectent des milliers de foyers bas-laurentiens, gaspésiens et nord-côtiers.

Photo : Radio-Canada / Alix Villeneuve

Plus de 3600 clients d'Hydro-Québec du Bas-Saint-Laurent, plus de 2600 foyers gaspésiens et 100 clients nord-côtiers étaient toujours privés de courant mercredi vers 15 h 30. De forts vents du sud avec des rafales allant jusqu'à 90 kilomètres à l'heure soufflent sur ces régions.

Au Bas-Saint-Laurent, Hydro-Québec prévoit être en mesure de rétablir le courant d'ici 18 h pour la majorité des clients dont la moitié se situent dans la MRC de Rimouski-Neigette, selon le site web Info-pannes d'Hydro-Québec.

En Gaspésie, c'est la MRC de La Haute-Gaspésie qui est maintenant la plus touchée avec un peu plus de 100 clients d'Hydro-Québec sans électricité.

Sur la Côte-Nord, la majorité des foyers privés de courant se situent dans la MRC de La Haute-Côte-Nord.

La porte-parole pour Hydro-Québec, Kathy Hamel, précise que le mauvais temps et les vents violents dans la région sont la cause de ces pannes. Elle confirme que des équipes sont sur le terrain pour rétablir le service.

Environnement Canada a publié des avertissements de vent important pour les secteurs de Rimouski et de Mont-Joli.

Comme l'explique le météorologue chez Environnement et Changements climatiques Canada, Simon Legault, les vents devraient toutefois diminuer en intensité au fil de la journée.

Il ajoute que le mauvais temps est associé à une dépression en provenance des États-Unis et qui se dirige vers le Labrador.

C'est un vent qui descend des montagnes, qui descend les terres hautes des Appalaches. Ça rabat le vent un petit peu plus rapidement. Ça l'accélère et c'est ce qui engendre ces grandes rafales-là.

Simon Legault, météorologue pour Environnement et Changements climatiques Canada

Par ailleurs, le météorologue soutient que le mercure devrait amorcer sa chute au cours des prochaines heures pour retrouver des moyennes automnales.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !