•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Ce qu'il faut savoir sur les visites interdites dans les hôpitaux de Québec

Quelqu'un tient la main d'un patient alité portant une jaquette d'hôpital.

Lorsque vous signez le formulaire de directives médicales anticipées, on présume que vous avez l’information pour prendre une décision éclairée, explique Audrey Ferron Parayre.

Photo : iStock

Il n’est plus possible de rendre visite à un proche jusqu’à nouvel ordre dans un hôpital de Québec. La sécurité du personnel et des patients motive cette décision du CHU de Québec. Voici ce que s'il faut savoir, si vous aviez à fréquenter un hôpital au cours des prochaines heures.

D'abord, la libre circulation est interdite dans les hôpitaux de Québec, à moins d’avoir d’une autorisation spéciale, souligne le CHU de Québec.

Les visites sont proscrites, toutefois pour certaines situations humanitaires, on va les permettre. Dans les conditions de fin de vie par exemple, explique Brigitte Martel, directrice des soins infirmiers au CHU de Québec.

Seuls les proches aidants sont autorisés. Il s'agit par exemple d'une personne qui va en pousser une autre en fauteuil roulant. Une personne dont la partenaire va donner la vie peut également la suivre en salle d'accouchement. Elle est alors considérée comme une proche aidante.

Les proches aidants pourront être admis en tout temps. Donc, chaque patient pourra se nommer deux proches aidants qu’il veut avoir près de lui. Il y en aura toujours juste un à la fois, mais ces gens-là seront identifiés avec des bracelets, ajoute Mme Martel.

L'Hôtel-Dieu de Québec

L'Hôtel-Dieu de Québec

Photo : Radio-Canada / Olivia Laperrière-Roy

88 travailleurs du CHU hors circuit

Au total, 88 travailleurs du CHU de Québec sont positifs à la COVID-19 ou en isolement préventif. Cette situation suscite énormément d’inquiétudes dans les établissements de santé, convient Brigitte Martel.

Notre personnel soignant est inquiet. [Nos employés] voient aussi ce qui se passe dans la région. Ils vivent avec leurs enfants qui vont à l’école. Il y a une inquiétude qui plane, on a toutefois beaucoup de contacts avec eux autres, on les tient au courant de ce qu’on fait. Et ils nous alimentent aussi sur les problématiques qu’ils vivent, raconte le porte-parole du CHU.

On est très préoccupés par ce niveau d’inquiétude là de notre personnel.

Brigitte Martel, directrice des soins infirmiers au CHU de Québec

Le nombre d'employés en isolement au sein du CHU de Québec varie d'un jour à l'autre. Vendredi dernier, ils étaient 67 en isolement, le lendemain 77, puis 61 dimanche.

Les cinq hôpitaux du CHU de Québec-Université Laval

  • Centre hospitalier de l’Université Laval (CHUL), incluant le Centre mère-enfant Soleil
  • Hôpital de l'Enfant-Jésus
  • Hôpital du Saint-Sacrement
  • Hôpital Saint-François d’Assise
  • L’Hôtel-Dieu de Québec

À l'échelle de la grande région de Québec, les plus récents bilans font état de 134 nouveaux cas de COVID-19 dans la Capitale-Nationale et 57 en Chaudière-Appalaches.

Activités chirurgicales maintenues

Pour le moment, les activités chirurgicales sont toutes maintenues, assure le CHU de Québec.

Toutefois, on va opérer plus de gens qui ont des chirurgies d’un jour, mais qui ne sont pas hospitalisés. Ce qui fait que ça diminue les besoins d’hospitalisations, mais on maintient nos activités. C’est ça qu’on appelle la modulation, précise Mme Martel.

Avec les informations de Hadi Hassin

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !