•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Accusé du meurtre de Cassidy Bernard, il subira un procès devant juge et jury

Dwight Austin Isadore.

Dwight Austin Isadore, père des jumelles de Cassidy Bernard, est accusé de meurtre au deuxième degré sur cette dernière.

Photo : Facebook/Austin Isadore

Radio-Canada

L’homme accusé du meurtre au deuxième degré de Cassidy Bernard, en Nouvelle-Écosse, connaîtra bientôt la date de son procès.

Dwight Austin Isadore, 21 ans, membre de la Première Nation de Wagmatcook, est accusé du meurtre de la jeune femme de 22 ans.

La mère de Cassidy Bernard a découvert le corps de cette dernière dans sa maison à Waycobah en octobre 2018. Les policiers n’ont pas précisé comment elle est morte.

Cassidy Bernard.

Cassidy Bernard n'avait que 22 ans quand elle a été trouvée morte chez elle le 25 octobre 2018.

Photo : Facebook

Les deux bébés de la jeune femme, des jumelles, ont été trouvés au même moment. Elles étaient déshydratées, mais elles n’étaient pas blessées. La mère de Cassidy Bernard les élève avec l’aide de la collectivité.

Dwight Austin Isadore subira un procès devant juge et jury. Il doit comparaître à la Cour suprême de la Nouvelle-Écosse le 13 novembre. La date de l’ouverture de son procès sera établie à ce moment.

Il n’a pas encore répondu à l’accusation, mais il le fera lors de sa comparution en cour, selon son avocat, Wayne MacMillan.

La collectivité a offert une récompense de 100 000 $, en novembre 2019, pour tout renseignement qui mènerait à l’arrestation et à la condamnation de toute personne responsable de la mort de Cassidy Bernard.

Des dizaines de manifestants sur la route.

Une manifestation en mémoire de Cassidy Bernard sur le pont-chaussée de Canso, qui relie l'île du Cap-Breton à la partie continentale de la Nouvelle-Écosse, le 21 novembre 2018.

Photo : Radio-Canada / CBC/Robert Short

Des amis, des membres de la famille Bernard et d’autres gens ont organisé plusieurs marches en sa mémoire et pour sensibiliser le public à la cause.

Avec les renseignements de Wendy Martin, de CBC

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.