•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des cartes-cadeaux pour inciter médecins et employés de CHSLD à se faire dépister

Face à du personnel fatigué et irrité de passer des tests de dépistage toutes les semaines, un CIUSSS tente le renforcement positif.

Une variété de carte cadeaux dans un magasin.

Des cartes-cadeaux de 10 à 30 $ seront remises aux membres du personnel qui se soumettent régulièrement aux tests.

Photo : La Presse canadienne / Tony Avelar

C'est un « programme de récompense » hors de l'ordinaire que lance le CIUSSS du Nord-de-l'Île-de-Montréal. Dans une note de service datée du 29 septembre et obtenue par Radio-Canada, la direction espère sensibiliser ses équipes à l'importance d'être assidu dans le dépistage.

Chaque personne qui se fera dépister cinq fois en cinq semaines recevra une carte-cadeau de 10 $, tandis qu’une assiduité de 10 dépistages en 12 semaines permettra de recevoir une carte de 30 $.

Extrait de la note de service du CIUSSS du Nord-de-l'Île-de-Montréal

Sont concernés : les médecins, infirmières et préposés, mais aussi les aides de service, les employés chargés de l'entretien, de la sécurité, de la salubrité, de l'alimentation et même les bénévoles.

Dans sa note, le CIUSSS se dit conscient de la fatigue générale des équipes et du relâchement que nous avons connu dans la communauté, mais rappelle qu'ils ont le devoir de protéger [les] résidents.

Le CIUSSS du Nord-de-l'Île-de-Montréal et ses 11 CHSLD a été un des territoires les plus touchés par la première vague.

Depuis le 7 juillet, les CHSLD du Grand Montréal sont tenus de dépister chaque semaine le personnel en contact étroit avec la clientèle. Les employés d'agences doivent aussi être testés de façon hebdomadaire.

La directive du ministère de la Santé ne serait pas nécessairement suivie avec assiduité sur le terrain.

Une intervention désagréable

Le test de dépistage par le nez n'est pas très agréable, rappelle le CIUSSS, en réponse aux questions de Radio-Canada, et les travailleurs de la santé doivent s'y soumettre régulièrement depuis ce printemps.

C'est très sollicitant pour notre personnel de se faire dépister chaque semaine et on tient à reconnaître leurs efforts et à les encourager à maintenir les bons réflexes avec des moyens créatifs et agréables.

Marie-Hélène Giguère, porte-parole du CIUSSS du Nord-de-l'Île-de-Montréal

La campagne de sensibilisation rappelle également le devoir de dépistage immédiat pour tout employé qui éprouverait les symptômes de la COVID-19 ou aurait été en contact avec une personne déclarée positive au virus.

Le CIUSSS espère créer une saine compétition entre les installations en publiant tous les mois le nom de celles qui se sont le plus mobilisées.

Il fait aussi circuler un jeu-questionnaire sur les mythes, croyances et méconnaissances concernant le dépistage de la COVID-19.

Les syndicats ont préféré réserver leurs commentaires.

Avec la collaboration de Martine Biron

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !