•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le nombre d'armes illégales saisies à la frontière reste stable

Différents types d'armes à feu allant de l'arme de poing à la carabine sont saisies par les douanes canadiennes.

Plusieurs armes illégales au Canada ont été saisies au poste frontalier de North Portal, en Saskatchewan.

Photo : Radio-Canada / Image fournie par l'Agence des services frontaliers du Canada

Radio-Canada

Les douanes canadiennes ont saisi 18 armes à feu au poste frontalier de North Portal en Saskatchewan cet été, une quantité équivalente aux années précédentes, malgré la fermeture de la frontière entre le Canada et les États-Unis.

L'Agence des services frontaliers ajoute que deux évènements précis lui ont permis d'obtenir plusieurs armes non réglementaires d’un coup.

Le 30 juin, des agents ont contrôlé un résident américain se rendant en Alaska. Ils ont découvert deux pistolets prohibés, une carabine, un fusil de chasse, deux arbalètes, une réplique d'arme à feu de type « airsoft » et un pistolet à décharge électrique.

L'homme a été arrêté et ses armes ont été confisquées. Il est retourné aux États-Unis après avoir payé une amende de 4500 $ afin de pouvoir récupérer son véhicule.

Le même jour, un autre résident américain a été arrêté après que des agents ont trouvé un revolver et une arme de poing dont l'usage est restreint au Canada, quatre fusils, un fusil de chasse, un poing américain en laiton, 17 magazines interdits et différentes autres armes interdites.

Il a été libéré en attendant une date de comparution.

Même avec la fermeture de la frontière, la quantité d’armes saisie est assez comparable à l'année dernière.

Luke Reimer, porte-parole de l'Agence des services frontaliers

L'été dernier, environ 21 armes à feu ont été interceptées à la frontière.

Cela varie vraiment en fonction de l'année. Nous avons eu des années où il y a plus de saisies. Parfois, c’est moins. Cela a tendance à fluctuer, a déclaré Luke Reimer.

Selon lui, les saisies démontrent que les agents frontaliers restent vigilants malgré la fermeture de la frontière.

Les visiteurs se rendant au Canada sont encouragés à laisser leurs armes à feu chez eux ou à les déclarer, a indiqué l’Agence.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !