•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Conférence sur l’état du patrimoine du Manitoba

Vieux livres empilés.

Divers groupes travaillant dans le domaine du patrimoine seront au rendez-vous.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Des organismes de préservation du patrimoine tiennent le tout premier Sommet sur le patrimoine du Manitoba jeudi. Le but de l'activité en ligne est de faire le point sur l’état de la préservation de l’histoire de la province et de réunir les forces des groupes qui œuvrent dans ce domaine.

Différents sujets sont à l’ordre du jour, tels que les défis de la conservation, la durabilité des organismes ou encore la décolonisation du domaine du patrimoine.

Selon Michel Lagacé, président du conseil d’administration de la Société historique de Saint-Boniface et membre du comité organisateur du Sommet sur le patrimoine, huit groupes sont désignés par la province comme organismes œuvrant dans le domaine du patrimoine.

Ces derniers regroupent des archivistes, des musées, des généalogistes et des archéologues ainsi que des organismes comme Heritage Winnipeg, le Centre du patrimoine juif de l'ouest du Canada et la Manitoba Historical Society.

On s’est dit : il faudrait qu’en premier on se parle entre nous, parce qu’on se connaît peu, et ensuite qu’on se rencontre pour commencer à parler non seulement du patrimoine aujourd’hui, mais quels sont les défis, quelles sont les occasions qui se présentent, et comment est-ce qu’on pourrait travailler ensemble, raconte Michel Lagacé.

Ouvert à tous

Il est aussi temps d’ouvrir ces discussions au grand public, selon M. Lagacé. Il y a toujours une certaine urgence [à parler de patrimoine] parce qu’il y a des collections d’archives de toutes sortes, des aspects de notre patrimoine qui sont à risque, qui peuvent être perdus ou qui sont déjà perdus, dit-il.

Selon lui, chaque personne peut jouer un rôle dans la conservation du patrimoine. Tout le monde a un tiroir ou une boîte où il y a des trésors, soit des documents précieux que la famille garde depuis deux ou trois générations, des photos d’ancêtres [...] Tout le monde a un rôle à jouer pour conserver ces choses-là, affirme Michel Lagacé.

Il tient également à reconnaître la contribution de petits groupes travaillant à la préservation du patrimoine, particulièrement dans les régions rurales du Manitoba, et il espère qu’un très grand nombre d’entre eux participeront aux activités.

La participation au Sommet sur le patrimoine du Manitoba est gratuite. Il suffit de s’inscrire en ligne, sur le site web EventBrite. Les discussions auront lieu de 9 h à 17 h 30, le jeudi 1e octobre.

Avec les informations de Marie-Gabrielle Ménard

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !