•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Loto-Québec met à pied 1350 employés

Un bâtiment avec le logo de Loto-Québec.

Le siège social de Loto-Québec, à Montréal.

Photo : La Presse canadienne / Ryan Remiorz

La Presse canadienne

Avec la fermeture du Casino de Montréal et du Salon de jeux de Québec en raison de la deuxième vague de COVID-19, Loto-Québec annonce mardi la mise à pied de 1350 employés.

Cette mesure prendra effet le 1er octobre à minuit, au moment où de nouvelles règles entreront en vigueur pour des régions qui doivent passer au « palier d'alerte maximal ».

Dans ces secteurs, les bars, les casinos, les cinémas, les salles de spectacle et de réception doivent fermer pour au moins 28 jours. Le Grand Montréal et presque toute la région de la Capitale-Nationale sont notamment concernés.

Ainsi, Loto-Québec mettra ses activités en pause au Casino de Montréal et au Salon de jeux de Québec jusqu'au 28 octobre.

La société d'État suspend aussi les activités de ses appareils de loterie vidéo (ALV), du bingo en réseau et du Kinzo dans toutes les régions en zone rouge.

Les amateurs de loterie pourront toujours fréquenter le Casino de Charlevoix, le Casino du Lac-Leamy, le Casino de Mont-Tremblant, le Salon de jeux de Trois-Rivières, le Hilton Lac-Leamy et le Fairmont Le Manoir Richelieu.

En mars, lors de la première vague de la pandémie, Loto-Québec a fermé tous ses casinos jusqu'en été.

Un panneau lumineux sur lequel il est écrit que le casino est fermé.

Un panneau de signalisation routière annonce la fermeture complète du casino de Montréal, le 8 avril dernier.

Photo : Radio-Canada / Ivanoh Demers

COVID-19             : ce qu'il faut savoir

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !