•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Régis Labeaume en remet sur CHOI : « La banalisation, c'est dangereux! »

Le logo de CHOI Radio X.

Plusieurs entreprises ont récemment décidé de ne plus annoncer sur les ondes de CHOI Radio X.

Photo : Radio-Canada / Marc Andre Turgeon

Après avoir annoncé lundi que la Ville de Québec retirait tous ses placements publicitaires de CHOI Radio X, Régis Labeaume a livré le fond de sa pensée sur les propriétaires qui permettent la diffusion de ce qu’il estime être des propos « dangereux ».

Le maire juge que la station de Québec contribue à la banalisation des mesures sanitaires pour limiter la propagation de la COVID-19. Il affirme avoir pris la décision, avec son équipe, de ne plus payer pour de la publicité à CHOI lorsqu’il a eu l’impression que les positions véhiculées en ondes commençaient à avoir une influence réelle chez les auditeurs.

À partir du moment où ce message-là de banalisation percolait dans la population, ça veut dire qui avait moins de monde qui se protégeait avec les mesures suggérées ou imposées par les gouvernements. C’est simple, c’est mathématique : moins de protection, plus de contamination, plus de morts.

La banalisation, c’est dangereux.

Régis Labeaume, maire de Québec
Un contenu vidéo est disponible pour cet article
Régis Labeaume en conférence de presse, le 29 septembre 2020.

Fin des relations d'affaires

Depuis lundi, une dizaine d’entreprises ont également pris la décision de mettre fin à leurs relations d'affaires de CHOI Radio X. La dernière en lice, Qualinet, a affirmé que l’information ne doit pas être de la désinformation pour justifier sa décision.

Régis Labeaume a pris le soin de souligner que ses critiques s’adressaient uniquement aux propriétaires de CHOI Radio X, une station détenue par l’entreprise privée RNC Média, et non aux animateurs et aux équipes qui réalisent les émissions. C’est l’imputabilité et la gouvernance. Il y a des propriétaires là-dedans, c’est eux autres qui décident. C’est eux autres qui sont responsables.

Lundi, le PDG de RNC Média, Robert Ranger, a réagi en disant vouloir favoriser la pluralité des points de vue et la liberté d’expression tout en continuant de faire la promotion de respect des consignes sanitaires, le seul moyen actuellement disponible pour [...] endiguer cette pandémie.

Cette déclaration n’a pas semblé convaincre Régis Labeaume qui a affirmé que son administration n’envisageait pas d'acheter à nouveau de la publicité chez CHOI Radio X, même à long terme. On ne mettra plus d'argent dans l'organisation, parce que l'intention des propriétaires maintenant on la connaît. On sait jusqu'où ils sont capables d'aller et jusqu'où ils sont prêts à aller pour faire de l'argent.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.