•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

COVID-19 : les centres d’isolement du gouvernement du Nunavut maintenus jusqu’en décembre

L'hôtel Residence Inn.

Le gouvernement du Nunavut maintiendra ses centres d’isolement au minimum jusqu’à la fin du mois de décembre.

Photo : Radio-Canada / Matisse Harvey

Radio-Canada

Le gouvernement du Nunavut maintiendra ses centres d’isolement jusqu’à la fin du mois de décembre : une dépense supplémentaire de plus de 20 millions de dollars.

J’ai la conviction qu’ils ont sauvé des vies et continueront de le faire, a affirmé le ministre de la Santé, George Hickes, au sujet des centres d’isolement d’Ottawa, de Winnipeg, d’Edmonton et de Yellowknife, qui sont un passage obligé pour la majorité des Nunavutois qui veulent rentrer chez eux.

Vendredi, les députés à l’Assemblée législative ont approuvé l’octroi d’une enveloppe de 20,2 millions de dollars pour garder en place les centres d’isolement entre les mois d’octobre et de décembre.

Ce montant s’ajoute à un financement supplémentaire d’urgence de 11,1 millions de dollars déjà octroyé, ce qui porte à 31,3 millions de dollars la somme totale destinée aux centres d’isolement d'ici au mois de décembre.

Le gouvernement territorial ignore toutefois quand il cessera d’avoir recours à ces centres d’isolement.

Parmi les questions qui nous ont été posées, on nous a demandé combien de cas [de COVID-19] nous avions enregistrés dans les centres d’isolement et le fait est qu’il n’y en a eu aucun, a fait savoir le ministre George Hickes.

Depuis la mise en place de ces centres, le 31 mars, le gouvernement du Nunavut estime qu’environ 5000 personnes y ont effectué une quarantaine de 14 jours.

Près de la moitié d’entre eux concernaient des résidents du Nunavut en déplacement médical à l’extérieur du territoire.

Le ministre de la Santé a affirmé qu’il s’attendait à voir une hausse des demandes d’isolement durant la période des Fêtes, et ce, même si un avis de santé publique déconseille aux Nunavois les déplacements non essentiels.

George Hickes lors d'une allocution à l'Assemblée législative du Nunavut.

Le ministre de la Santé du Nunavut, George Hickes, demande aux Nunavois d'éviter les voyages non essentiels à l'extérieur du territoire pendant le temps des Fêtes.

Photo : Radio-Canada / Matisse Harvey

Centres d’isolement pour les travailleurs de la construction

Durant les travaux à l’Assemblée législative, les députés ont aussi voté en faveur d’un second projet de loi qui visait à octroyer un financement de 7 millions de dollars au maintien des centres d’isolement destinés aux travailleurs de la construction.

Cela porte à environ 25 millions de dollars la somme allouée jusqu’à aujourd’hui pour ces centres.

Le gouvernement territorial n’a pas lancé d’appels d’offres avant de conclure des ententes avec des hôtels et des compagnies de sécurité et indique ne pas avoir l’intention de le faire.

Le ministre George Hickes a d’ailleurs mentionné que certains hôtels ont eu très peu de temps, parfois même jusqu’à 36 heures, pour se convertir en centres d’isolement.

Avec les informations de Beth Brown

Notre dossier COVID-19 : ce qu'il faut savoir

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !