•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des repas scolaires livrés dans des contenants en plastique à l'Î.-P.-É.

Des repas de cafétéria.

La province offre, depuis peu, un programme de repas scolaires.

Photo : PEI's Healthy School Food Program/Facebook

Radio-Canada

L'Île-du-Prince-Édouard pourrait remplacer les contenants dans lesquels sont livrés ses nouveaux repas scolaires. Selon une députée d'opposition, l'utilisation de contenants en plastique jetables préoccupe de nombreuses familles insulaires.

La province offre, depuis peu, un programme de repas scolaires. Il s'agit de repas santé, préparés avec des produits locaux, selon le gouvernement. Toutefois, ceux-ci sont livrés dans des contenants et avec des ustensils en plastique.

Une députée du Parti vert, Karla Bernard, s'étonne de ce choix. Selon elle, il est insensé que la première province canadienne à bannir les sacs en plastique en 2019, fournisse à présent des milliers de repas dans des contenants en plastique.

Nous ne pouvons pas nous vanter d'avoir banni les sacs en plastique, et utiliser ensuite des ustensils en plastique tous les jours.

Karla Bernard, députée du Parti vert de l'Île-du-Prince-Édouard

L'élue du centre-ville de Charlottetown dit avoir entendu de nombreux commentaires de parents mécontents. Elle a écrit au ministre de l'Éducation, Brad Trivers, pour lui demander de repenser l'emballage des repas scolaires.

Ces repas sont préparés par 14 fournisseurs de service différents, qui livrent la nourriture dans plusieurs écoles. Pour ces fournisseurs, le recours à des contenants en plastique jetables rend la livraison plus simple et moins coûteuse, selon la province.

Le ministre Brad Trivers se dit néanmoins conscient des inquiétudes que suscitent ces emballages.

Je pense que c'est une préoccupation très valable [...] J'aimerais que les ustensils en plastique soient entièrement éliminés.

Brad Trivers, ministre de l'Éducation et de l'Apprentissage continu de l'Île-du-Prince-Édouard

Cet ancien ministre de l'Environnement dit qu'il aimerait voir la province adopter des contenants réutilisables, comme c'est le cas, par exemple, dans le cadre d'un projet pilote à l'école secondaire de Kinkora. Il souhaite aussi encourager les élèves à amener leurs propres ustensils à l'école.

Brad Trivers souligne que le programme de repas scolaires n'en est qu'à ses débuts et que des ajustements seront nécessaires en cours de route.

Avec les informations de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !