•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

COVID-19 : restrictions sur les visites dans les soins de longue durée en Ontario

Une personne est photographiée derrière une fenêtre au centre de soins longue durée Lynn Valley à North Vancouver, en Colombie-Britannique, le lundi 9 mars 2020.

Au lieu d'interdire les visites comme c'était le cas au début de la pandémie, le gouvernement autorisera désormais jusqu'à deux proches aidants désignés à venir s'occuper d'un aîné, à certaines conditions.

Photo : Radio-Canada / Ben Nelms

Radio-Canada

À compter du 5 octobre, les visites dans les foyers de soins de longue durée de l'Ontario seront limitées au personnel, aux visiteurs essentiels et à deux proches aidants maximum dans les régions les plus touchées par la COVID-19.

Ces nouvelles règles s'appliqueront dans la grande région de Toronto et à Ottawa.

Quelques semaines après avoir assoupli les règles, le gouvernement provincial annonce mardi de nouvelles restrictions sur les allées et venues dans ces foyers, lourdement touchés lors de la première vague.

Dès lundi, chaque résident dans un établissement situé dans une des zones où la propagation communautaire est la plus forte ne pourra plus recevoir la visite que de deux proches, qualifiés de soignants essentiels.

Le premier ministre Doug Ford invite ces derniers à s'enregistrer pour pouvoir obtenir l'autorisation d'entrer dans le bâtiment.

Une employée d'une résidence de soins de longue durée pousse un patient assis sur une chaise roulante. Les deux personnes sont masquées.

Le gouvernement souhaite créer et garder un stock de deux mois d'équipements de protection individuels pour les foyers de soins de longue durée.

Photo : CBC/Evan Mitsui

Ils devront présenter un test de dépistage négatif à la COVID-19 dans les deux semaines précédant leur visite, en effectuer un autre lors de leur arrivée au foyer et se conformer aux consignes de santé publique, peut-on lire dans un communiqué de la province.

540 millions de dollars pour protéger les aînés

L'ensemble des régions concernées par cette restriction aux visites n'a pas encore été précisé, mais le premier ministre Ford et le médecin hygiéniste en chef de la province ont indiqué que les régions de Toronto, Peel et Ottawa en feront partie.

Ces trois régions représentent près de 80 % de l'ensemble des cas actifs provinciaux.

Nous ne pouvons pas laisser la COVID-19 entrer dans ces foyers.

Doug Ford, premier ministre de l'Ontario

Par ailleurs, la province investit 540 millions de dollars dans le secteur des soins de longue durée, qui serviront à aider les établissements à prendre des mesures de confinement, à fournir du personnel, à entreprendre des rénovations pour lutter contre les infections et à obtenir des équipements de protection individuelle (EPI).

La province veille à ce que chaque foyer de soins de longue durée de la province dispose d'un approvisionnement de deux mois en EPI, a déclaré Doug Ford.

L'Ontario signale actuellement des éclosions dans 46 foyers de soins de longue durée. Il y a 78 cas actifs confirmés chez les résidents mardi, ce qui représente une augmentation de 14,71 % par rapport à la veille.

554 nouvelles contaminations en Ontario

L'Ontario recense mardi 554 nouvelles infections au coronavirus.

De ces nouveaux cas positifs, 251 ont été répertoriés à Toronto, 106 à Ottawa, 79 dans la région de Peel et 43 dans la région de York.

Le total de cas se chiffre maintenant à 51 085 depuis le début de la pandémie, l’Ontario déplore par ailleurs 4 nouveaux décès, portant le total à 2844 depuis le début de la pandémie selon la Santé publique.

En ce qui a trait au dépistage, la province rapporte avoir effectué 38 375 nouveaux tests au cours des dernières 24 heures, le nombre de tests en attente a de nouveau dépassé les 50 000 mardi, puisque 54 759 tests de dépistage sont en attente de résultats.

Encore une fois, ce sont plus de 60 % des nouveaux cas dépistés qui ont été signalés auprès de personnes de moins de 40 ans, selon la ministre de la Santé.

Les hospitalisations liées à la pandémie continuent leur tendance à la hausse, la province déplore neuf hospitalisations supplémentaires et une personne de plus aux soins intensifs.

La province rapporte 64 nouveaux cas dans les écoles, 250 établissements scolaires sont maintenant touchés par des éclosions de COVID-19 depuis le retour en classe.

Il s’agit d’une hausse de 26 écoles touchées qui a été rapportée dans les 24 dernières heures.

La province compte 4828 écoles sur son territoire.

Dans les foyers de soins de longue durée, la province dénote deux nouvelles éclosions, 46 établissements sont aux prises avec des cas de COVID-19.

La Santé publique a recensé 10 nouvelles infections parmi les résidents ou ceux qui travaillent dans les foyers de soins de longue durée.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !