•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le restaurant Stella’s de la rue Sherbrook ferme sa salle à manger 

Des gens brandissant des panneaux devant un restaurant.

De nombreux employés du restaurant Stella's de la rue Sherbrook dénonçaient les conditions de travail et « le manque de respect » à leur égard.

Photo : Radio-Canada / Jeff Stapleton

Radio-Canada

La chaîne de restaurants winnipégoise Stella's met fin à son service en salle à manger dans son restaurant de la rue Sherbrook, à Winnipeg, n'étant pas parvenue à résoudre un conflit de travail avec ses employés en grève.

Les employés du restaurant avaient déclenché la grève le 21 septembre pour dénoncer les conditions de travail et le manque de respect démontré par la direction à leur égard.

La direction de la chaîne Stella’s a déclaré, lundi soir, que les pourparlers étaient terminés avec le syndicat et le conciliateur nommé par la province, et qu'elle fermait indéfiniment la salle à manger.

Elle n'a pas confirmé le nombre d'employés qui sont touchés par cette décision.

La chaîne de restaurants répète que les revendications du syndicat sont impossibles à mettre en œuvre, lit-on dans un communiqué.

Le président de la section locale 832 du Syndicat des travailleurs et travailleuses unis de l’alimentation et du commerce, Jeff Traeger, est déçu de la décision de Stella's, qualifiant la direction du restaurant d'antisyndicale.

Il mentionne par courriel que, au lieu de négocier, Stella's n'a offert à la table [de négociations] que des options qui seraient pires pour les travailleurs .

Le Syndicat affirme toutefois que les revendications ne sont pas abandonnées, puisque la fermeture de la salle à manger ne met pas fin au droit syndical. Jeff Traeger prévoit parler aux membres du syndicat pour discuter de différentes options possibles.

Le comité de négociation du Syndicat et la direction de Stella’s étaient en discussion depuis le mois de juin.

Le restaurant de la rue Sherbrook est le seul, avec celui de la rue Osborne, à s’être syndiqué après que des dizaines d'employés eurent dénoncé sur les réseaux sociaux de nombreux comportements inappropriés au travail, dont du harcèlement, en 2018. Le restaurant de la rue Osborne a fermé ses portes en mai.

Ce mois-ci, la chaîne de restaurants a également annoncé la fermeture, prévue pour le 16 octobre, de son restaurant situé dans l’aéroport de Winnipeg.

Avec les informations de Sarah Petz

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !