•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une assermentation distanciée pour les élus du Nouveau-Brunswick

1C910830-A9C6-470B-AFAF-13E375FD2EF0

La cérémonie a été adaptée pour suivre les recommandations de la santé publique.

Photo : Radio-Canada / Guy Leblanc

Radio-Canada

Les membres de l’Assemblée législative du Nouveau-Brunswick ont prêté serment, lundi après-midi à Fredericton.

Ceux qui composent la 60e législature de la province ont dû se soumettre à cet exercice formel en respectant les normes de distanciation physique.

Divisés en groupes de 12, ils ont pris part à quatre courtes cérémonies distinctes de 15 minutes. Ces cérémonies réduites ont permis une période de nettoyage de 15 minutes entre chaque groupe.

Lors des élections provinciales du 14 septembre, les progressistes-conservateurs ont remporté leur pari électoral en faisant élire une majorité de 27 députés.

Le premier ministre Blaine Higgs, élu dans la circonscription de Quispamsis, a prêté serment en anglais avant de porter allégeance à la reine en français également.

Pour certains élus, il s’agit de la première assermentation. C'est notamment le cas de Daniel Allain, élu dans Moncton-Est. M. Allain est arrivé à la cérémonie bible à la main, qu’il a fait signer par le premier ministre Higgs.

Daniel Allain marchant à l'extérieur du bâtiment de l'Assemblée législative.

Daniel Allain, député progressiste-conservateur élu dans la circonscription de Moncton-Est à son assermentation le 28 septembre 2020.

Photo : Radio-Canada / Nicolas Steinbach

M. Allain est le seul Acadien que les progressistes-conservateurs ont réussi à faire élire sous leur bannière. Ce dernier a qualifié le bilinguisme de la province de bijoux avant de promettre d’être inclusif et de travailler pour tous les Néo-Brunswickois.

De leur côté, les libéraux, qui ont d’ailleurs annoncé la nomination de leur chef intérimaire plus tôt lundi, n’ont fait élire que 17 députés.

Robert Gauvin devant le bâtiment de l'Assemblée législative.

Robert Gauvin, élu libéral dans la circonscription de Baie-de-Shediac-Dieppe à son assermentation le 28 septembre 2020.

Photo : Radio-Canada / Nicolas Steinbach

Bien que Robert Gauvin n’en soit pas à sa première assermentation, il s’agit de la première où il siègera pour le Parti libéral.

Le Parti vert pourra compter sur trois députés qui siégeront à l’Assemblée législative. Il s’agit des trois mêmes députés élus sous la législature précédente à l’occasion des élections provinciales de 2018.

L’Alliance des gens a remporté deux circonscriptions, dont celle de Fredericton-Grand-Lac, représentée par le chef Kris Austin.

L’assermentation du nouveau Cabinet du premier ministre aura lieu mardi, alors que la rentrée parlementaire devrait avoir lieu à la mi-novembre, selon ce qu’a avancé Blaine Higgs en conférence de presse lundi matin.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !