•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

États-Unis : le quart des adultes s’informent sur YouTube, selon une étude

Des silhouettes regardent des téléphones devant un arrière-plan du logo de YouTube.

59 % des personnes qui s'informent sur YouTube traitent la plateforme comme une source secondaire de nouvelles alors que 13 % la considèrent comme étant leur source primaire d'information.

Photo : Reuters / Dado Ruvic

Radio-Canada

Un peu plus du quart (26 %) des adultes aux États-Unis vont chercher leurs nouvelles sur YouTube, a révélé une nouvelle étude du Pew Research Center (Nouvelle fenêtre) rapportée par le site spécialisé TechCrunch.

Parmi ces personnes, 59 % traitent YouTube comme une source secondaire de nouvelles alors que 13 % considèrent la plateforme comme étant leur source primaire d'information.

Par ailleurs, seulement 1 personne sur 5 (23 %) qui consulte YouTube préfère regarder les chaînes associées à une organisation de nouvelles bien établie, comme CNN ou Fox News.

Le même pourcentage (23 %) de gens affirment plutôt aller chercher leurs nouvelles sur des chaînes indépendantes, soit celles qui n’ont pas d’affiliation externe claire.

Pour arriver à ces conclusions, le Pew Research Center a sondé entre le 6 et le 20 janvier 2020 un échantillon représentatif de 12 683 adultes aux États-Unis.

Culte de la personnalité

Une autre partie de l’étude s’est attardée au contenu présenté sur les 377 chaînes d'information les plus populaires sur YouTube en novembre 2019, ainsi qu’à celui présenté sur les 100 chaînes attirant la plus grande moyenne de visionnements en décembre 2019.

Près de 44 % de ces chaînes peuvent être caractérisées comme étant articulées autour d’un individu et de sa personnalité, que ce soit une personne employée par une salle de nouvelles établie ou une personne travaillant pour son propre compte.

C’est encore plus vrai pour les chaînes indépendantes, centrées à 70 % autour d’un individu, le plus souvent un youtubeur ou une youtubeuse ayant bâti son auditoire (57 %) plutôt qu’un individu qui était déjà une figure connue avant d’attirer l’attention sur YouTube (13 %).

Ce que les gens vont chercher sur YouTube

Des personnes ayant répondu au sondage, 48 % affirment se rendre sur YouTube à la recherche de comptes rendus directs, c’est-à-dire de l’information et des faits seulement, alors que 51 % recherchent principalement des commentaires éditoriaux ou des opinions.

Le Pew Research Center a également observé, après avoir passé en revue près de 3000 vidéos publiées sur les 100 chaînes les plus visionnées en décembre 2019, que 21 % des vidéos publiées par les chaînes indépendantes font la mention de théories du complot, contre seulement 2 % pour les chaînes liées à des organisations bien établies. 

Les théories du mouvement conspirationniste QAnon sont celles qui circulent le plus (14 % des vidéos des chaînes indépendantes y font référence, contre 2 % des vidéos de chaînes établies). 

En règle générale, les chaînes indépendantes sont également deux fois plus susceptibles de présenter les nouvelles sous un angle négatif que celles des médias bien établis. 

Trump, Trump, Trump

Sans grande surprise, le président américain accapare une grande partie de l’attention des internautes. En effet, Donald Trump et son administration sont l’objet principal de 24 % de toutes les vidéos étudiées.

Avec les informations de TechCrunch

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !