•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Deux Néo-Écossais mis à l'amende pour avoir enfreint des règles de santé publique

Voiture de police.

Les hommes ont été mis à l'amende lors de deux incidents isolés.

Photo : Getty Images / Viorel Margineanu

Radio-Canada

Deux hommes de la Nouvelle-Écosse ont été mis à l'amende pour avoir enfreint des règles de santé publique liées à la COVID-19.

Des policiers du service de police de New Glasgow se seraient rendus dans une résidence samedi soir après avoir reçu une plainte déposée en vertu de la Loi sur l’alcool.

Une fois sur place, les policiers auraient constaté la présence d'un rassemblement intérieur de plus de 10 personnes sans distanciation physique. Ils auraient ensuite accusé un homme de 56 ans de New Glasgow.

La police ne précise pas combien de personnes étaient présentes au rassemblement ni pourquoi un seul homme a été mis à l'amende. Elle ne précise pas non plus le montant de l'amende, qui peut aller jusqu'à 2000 $.

Un homme mis à l’amende au Cap-Breton

Dans un second incident non relié, un homme de 27 ans du Cap-Breton a été condamné à une amende pour ne pas s'être isolé correctement en vertu des restrictions de la province.

La police aurait reçu une plainte vendredi soir concernant un homme qui se serait présenté dans un lieu public après être sorti de la bulle atlantique.

Après une enquête de la police, l'homme en question a été condamné à une amende de 1000 $ en vertu de la Loi sur la protection de la santé.

La service de police du Cap-Breton affirme qu'il s'agit de la deuxième accusation portée en vertu de cette loi.

Un seul cas actif

La Nouvelle-Écosse a maintenant passé six jours sans qu'un nouveau cas de COVID-19 ne soit signalé. La province compte un seul cas actif connu.

Avec les informations de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !