•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La COVID-19 fait une cinquième victime au CHSLD de Lambton

Une entrée austère d'un CHSLD.

Une cinquième victime de la COVID-19 est liée à l'éclosion au CHSLD de Lambton.

Photo : Radio-Canada / Jean-François Dumas

Radio-Canada

Une personne de plus a perdue la vie au CHSLD de Lambton qui est frappé par une éclosion de COVID-19 depuis un mois.

L'établissement compte aussi deux nouveaux employés qui ont contracté le virus. En tout, 22 résidents et 21 membres du personnel ont été déclarés positifs à la COVID-19.

L'officier médical en chef pour la prévention des infections au CIUSSS de l'Estrie-CHUS, Vincent Masse, indique qu'un groupe d'experts indépendants est venu observer le travail des employés du CHSLD du 24 au 25 septembre.

Leur rapport qui a été déposé lundi n'a pas montré de fautes majeures, souligne Vincent Masse.

Les lieux physiques du CHSLD de Lambton ne sont pas idéaux dans des circonstances comme celles-ci, il y a également quelques améliorations dans les techniques de travail qui ont été soulevées.

Vincent Masse, officier médical en chef pour la prévention des infections au CIUSSS de l'Estrie-CHUS

Les experts ont noté, par exemple, le partage de crayons entre certains individus, ce qui peut contribuer à la propagation du virus.

Dans le brouhaha du quotidien, l'audit a démontré que parfois il y avait certains oublis, ce qui est normal et naturel dans l'état des choses, affirme Vincent Masse.

Par ailleurs, le rapport souligne que les employés respectent les protocoles de prévention des infections, a indiqué Vincent Masse.

Plusieurs établissements en veille d'éclosion

Dans sa plus récente mise à jour, le CIUSSS de l'Estrie-CHUS rapporte que le CHSLD D'Youville, le CHSLD Argyll, de même qu'un département de l'hôpital Fleurimont de Sherbrooke sont en veille d'éclosion.

Dans les trois cas, un employé a été retiré du travail et un dépistage massif est en cours parmi les résidents.

Heureusement, les deux autres CHSLD ont des installations un peu plus modernes et un peu plus favorables [qu'à Lambton], mais bien sûr on prend la situation au sérieux, souligne Vincent Masse.

Par ailleurs, l'hôpital de Granby qui compte trois éclosions depuis la semaine dernière a enregistré une hausse de 13 nouveaux cas entre ses murs. En tout, 10 patients et 7 employés ont été déclarés positifs à la COVID-19.

Deux résidences privées pour aînés de Granby sont aussi touchées. Les résidences Soleil - Manoir Granby et la résidence Le Riverain enregistrent chacune moins de cinq cas de COVID-19.

Dans les circonstances, le directeur de la santé publique en Estrie, Alain Poirier, souligne que les visites seront restreintes dans ces milieux. On se doit de limiter les visites dans les CHSLD, les ressources intermédiaires, mais les proches aidants peuvent continuer de visiter, affirme-t-il.

Par mesure préventive, Vincent Masse a souligné que toutes les résidences pour aînés du territoire sont sous haute surveillance et sont régulièrement visitées pour s'assurer de la conformité des protocoles de prévention des infections.

Lundi, la région a enregistré une hausse de 28 cas de COVID-19. En tout, l'Estrie recense 195 cas actifs de la maladie.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !