•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Intercepté à 189 km/h avec un cocktail de drogues dans sa voiture

Le compteur de vitesse d'un automobiliste roulant très vite.

En Nouvelle-Écosse, rouler 50 km/h au-dessus de la limite permise est passible d'une amende de 2422,50 $.

Photo : iStock / Noctiluxx

Un conducteur d'une vingtaine d'années a été arrêté jeudi dernier parce qu'il roulait à la vitesse vertigineuse de près de 189 km/h sur l’autoroute Henri-IV, dans le secteur de Val-Bélair, à Québec. Le jeune homme au pied pesant devra de plus faire face à la justice, parce qu’un imposant arsenal de drogues a été découvert par la police au moment de remiser le véhicule.

La course folle du conducteur originaire de L’Ancienne-Lorette a pris fin aux alentours de 17 h 15 lorsqu’il a été intercepté à 189 km/h dans une zone limitée à 100 km/h, près de la sortie Sainte-Geneviève, direction sud.

Le jeune homme a reçu un constat d’infraction de 1609 $, en plus de 18 points d’inaptitude à son dossier pour grand excès de vitesse. Son permis de conduire a été suspendu automatiquement.

Lors de l’inspection visuelle du véhicule aux fins du remisage, des stupéfiants ont été aperçus, non dissimulés, par le policier. L’homme a donc été placé en état d’arrestation pour possession de cannabis et autres substances en vue d’en faire le trafic, ajoute Béatrice d’Orsainville, porte-parole de la Sûreté du Québec.

La marchandise saisie par la Sûreté du Québec

  • Environ 1700 grammes de cannabis en cocottes, dans divers sacs
  • Plus de 30 sachets de bonbons au cannabis de 350 mg chacun
  • Un peu plus de 6 grammes d’une substance végétale de couleur noire non identifiée
  • Près de 8 grammes de cocaïne divisée en sachets d’un demi-gramme
  • Divers articles (matériel) pouvant servir au trafic de stupéfiants
  • Plus de 3000 $ en argent canadien
  • Deux téléphones cellulaires

Le suspect comparaîtra à une date ultérieure pour répondre de ses actes.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !