•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une éclosion de COVID-19 semble évitée de justesse à Atholville

Un chat assis sur un comptoir à l'entrée de la clinique.

La Dre Nicole Lépine, de la Clinique vétérinaire Lépine, dit avoir pris toutes les précautions nécessaires dès le dépistage de la COVID-19 chez elle et son mari.

Photo : Facebook/Clinique vétérinaire Lépine -Boutique

Radio-Canada

La direction de la Clinique vétérinaire Lépine, à Atholville, assure avoir pris les mesures nécessaires à la suite du dépistage de la COVID-19 chez un membre de son personnel.

Notre dossier : La COVID-19 en Atlantique

La vétérinaire Nicole Lépine affirme dans une publication sur Facebook qu’elle a reçu un résultat positif au test de dépistage, mercredi dernier. Elle avait subi le test parce que son mari a contracté la maladie. Il travaille dans un centre d’hébergement de soins de longue durée à Maria, au Québec, où la COVID-19 est présente.

Aussitôt que j’ai eu connaissance du résultat positif de mon mari, j’ai décidé de fermer la clinique vétérinaire à Atholville par mesure préventive et j’ai immédiatement contacté la Santé publique du Nouveau-Brunswick pour connaître la marche à suivre. Ensuite, tout s’est déroulé très rapidement. Un test très rapide pour moi et pour tous les employés, explique Nicole Lépine.

Je suis la seule avec un résultat positif, tous les autres employés ont reçu un résultat négatif. Ceci nous prouve que les mesures sanitaires à la clinique sont efficaces et bien respectées, estime la Dre Lépine.

Les symptômes de la COVID-19 peuvent apparaître jusqu’à 14 jours après l’exposition au coronavirus.

La clinique, ajoute Nicole Lépine, a remis à la Santé publique la liste complète de toutes les personnes qui ont fréquenté l'établissement au cours des derniers jours. Soyez rassurés, personne n’a été oublié, car notre système informatique nous permet de retracer toutes les personnes venues à la clinique.

Les mesures de préventions sont resserrées à la clinique qui est ouverte pour les deux prochaines semaines.

Seuls les clients se présentant pour une urgence, l’achat de médicaments et/ou de nourriture seront acceptés. Comme au début de la pandémie, seuls les animaux auront accès à l’intérieur de la clinique. Notre système téléphonique sera de nouveau en service lundi 28 septembre. Je suis désolée pour les inconvénients que cela pourrait vous causer, conclut Nicole Lépine.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !