•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'Abitibi-Témiscamingue compte deux nouveaux cas de COVID-19

L'affiche indique l'entrée de la clinique de dépistage et d'évaluation.

La région compte 197 cas confirmés depuis le début de la pandémie.

Photo : Radio-Canada / Annie-Claude Luneau

Radio-Canada

Deux cas de COVID-19 s'ajoutent au bilan de l'Abitibi-Témiscamingue, tous deux dans la MRC de Rouyn-Noranda.

Le Centre intégré de santé et des services sociaux de l’Abitibi-Témiscamingue (CISSS-AT) confirme que ces cas sont reliés avec l'éclosion détectée à l'unité de santé mentale de l'hôpital de Rouyn-Noranda. Il y a maintenant 6 cas actifs dans la région.

Selon le CISSS-AT, les deux personnes qui ont reçu un résultat positif ont eu des contacts significatifs avec les cas signalés la semaine dernière. Au total, trois travailleurs de la santé et deux usagers de l’unité de santé mentale sont atteints de la COVID-19.

Vendredi dernier, la présidente-directrice générale du CISSS-AT a spécifié que cette première éclosion depuis le printemps marque le début de la deuxième vague de COVID-19 en Abitibi-Témiscamingue.

Caroline Roy demande aux citoyens d'appliquer les mesures sanitaires avec vigueur pour les prochaines semaines. Il y a plusieurs messages qui nous sont diffusés dans les derniers jours à l'effet que c'est important de pouvoir freiner cette deuxième vague et la garder en contrôle, a-t-elle précisé. Je vous dirais que pour notre région en Abitibi-Témiscamingue, c'est chaque geste individuel et collectif qui va faire la différence, pour les prochains jours, prochaines semaines. Les constats qu'on a aujourd'hui, c'est en lien avec des comportements qu'on a eus dans les deux dernières semaines, c'est bien important dès aujourd'hui d'appliquer de façon encore plus rigoureuse à travers votre vie quotidienne.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !