•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

COVID-19 : sept cas confirmés dans une Première Nation du Manitoba

Le chef de la Première Nation de York Factory, Leroy Constant, se tient devant plusieurs micros de divers médias.

Le chef de la Première Nation de York Factory, Leroy Constant, confirme que sept personnes ont été déclarées positives à la COVID-19.

Photo : La Presse canadienne

Radio-Canada

Une famille de sept personnes de la Première Nation York Factory, dans le nord du Manitoba, a obtenu des résultats positifs au test de dépistage de la COVID-19, après un voyage dans la région sanitaire de Winnipeg.

Le chef de la Première Nation, Leroy Constant, indique qu'il s'agit des premiers cas dans sa communauté, située à environ 700 kilomètres au nord de Winnipeg.

Il dit avoir appris la nouvelle jeudi à la suite de résultats positifs à des tests de dépistage rapide de la COVID-19. Ces résultats ont été confirmés par le laboratoire provincial dimanche, ajoute-t-il.

De toute évidence, il y a beaucoup de peur. Les gens sont un peu en état de panique. Nous faisons de notre mieux pour éviter la transmission communautaire.

Leroy Constant, chef de la Première Nation York Factory

Il affirme que l'un des des membres de la famille a contracté la maladie lorsqu'l s'est rendu à Winnipeg pour un rendez-vous médical.

La famille a été placée en isolement dans un hôtel à proximité de la Première Nation. 

Ce n'est pas de leur faute s'ils sont entrés en contact avec un cas qui s'est avéré positif. Ce n'est pas de notre faute si nous n'avons pas de soins de santé adéquats dans le Nord. Notre peuple est dans l’obligation de demander un soutien médical urgent. C'est une question de vie ou de mort, a écrit Leroy Constant aux membres de sa communauté dimanche dans une publication Facebook. 

L'évolution de la COVID-19 d'heure en heure.

Bien que la communauté soit en confinement, elle souhaite que du personnel infirmier soit déployé rapidement. 

Leroy Constant précise que la Première Nation a déjà sollicité l'aide du comité du Nord qui est responsable du système d’intervention en cas de pandémie pour que des tests de dépistage rapides soit offerts aux membres de la communauté qui présentent des symptômes ou qui ont été en contact étroit avec la famille. 

En date du 25 septembre, les données de Services aux Autochtones Canada montrent qu'il y a neuf cas de COVID-19 chez les Premières Nations du Manitoba.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !