•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

COVID-19 : contrôles policiers accrus dans les bars de Laval et Montréal

Un serveur ganté verse de la bière en fût dans une pinte.

Les lieux publics, comme les bars, représentent un risque de contamination plus élevé, car il y est plus difficile de respecter la distanciation et de porter le masque.

Photo : Associated Press / Petr David Josek

Radio-Canada

Pendant que la région métropolitaine s’apprête à passer en zone rouge, les policiers accentuent la surveillance du respect des consignes de la santé publique dans les établissements licenciés depuis deux semaines.

Le Service de police de Laval (SPL) fait état d’une soixantaine de visites ciblées effectuées en fin de semaine, notamment auprès d’une dizaine d’établissements plus récalcitrants, alors que le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) compte 274 établissements licenciés visités la semaine dernière.

À Laval, le SPL a délivré un rapport d’infraction en lien avec le non-respect du nombre de personnes permis à une table et deux autres rapports d’infraction générale pour ne pas avoir respecté une distance physique de deux mètres.

Les policiers de Laval ont également donné 15 avertissements verbaux à des personnes qui se sont par la suite conformées [aux directives de santé publique], et à des propriétaires d’établissement. Ils seront suivis de près, précisent les policiers, notamment pour la tenue d’un registre adéquat des clients.

Le SPL précise toutefois que la grande majorité des commerçants et des citoyens de Laval se conforment aux consignes.

À Montréal, le SPVM, qui n’a pas encore rendu publics les chiffres compilés de la fin de semaine, indique que ses policiers ont visité 274 établissements licenciés du 21 au 27 septembre.

À l’échelle de la province, la Sûreté du Québec (SQ) fait état de 2306 avertissements verbaux émis entre le 14 et le 27 septembre.

De ce nombre, explique la SQ, les policiers ont remis 7 constats d'infraction après avoir visité 944 établissements licenciés et 1360 autres endroits.

Avec les informations de La Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !