•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des conséquences majeures à prévoir pour l’industrie du mariage au Manitoba

Beaucoup de couples sont dans l’obligation d’annuler ou de reporter leur mariage à cause de restrictions sanitaires, ce qui porte un dur coup à l'industrie.

La bague que Harry a offerte à Meghan Markle.

L'industrie du mariage est mise à mal au Manitoba à la suite d'un resserrement des mesures pour lutter contre la pandémie.

Photo : AFP/Getty Images / Karwai Tang

Radio-Canada

Certains propriétaires de salles de réception craignent de devoir fermer en raison des restrictions sanitaires qui entrent en vigueur lundi dans la région métropolitaine de Winnipeg. 

Ces restrictions accrues, qui comprennent le port du masque dans les lieux publics intérieurs et les rassemblements limités à 10 personnes, bouleversent davantage des entrepreneurs et de futurs mariés. 

Des entreprises mises à mal

Les propriétaires de la salle de réception, située au nord-est de Winnipeg, Hawthorn Estates accueillent habituellement 80 soirées de mariage annuellement. Cette année, ils n’en ont eu que 13. 

C'est une situation émotive pour nous qui venons de reconstruire le lieu, mais cela l’est aussi pour les couples qui planifient leur mariage depuis deux ou trois ans et qui doivent changer leur plan deux ou trois fois selon les restrictions imposées, mentionne Robert Belanger, qui est copropriétaire de Hawthorn Estates avec sa femme, Tammy. 

Un couple, Kyle et Louise Anderson, propriétaire du ranch Hitch N' Post, pose dans une salle de réception de mariage.

Kyle et Louise Anderson, les propriétaires de Hitch N' Post Ranch, au nord-ouest de Winnipeg.

Photo : Radio-Canada / Trevor Brine

Même son de cloche chez les propriétaires de l’entreprise Hitch N' Post Ranch, au nord-ouest de Winnipeg. Louise et Kyle Anderson connaissent une année financière des plus difficile. La COVID-19 n’aura permis qu’une seule activité au lieu des 50 qui s'y tiennent annuellement.

C'est un sentiment effrayant de penser qu’après 36 ans le rêve de mes parents va possiblement prendre fin.

Kyle Anderson, propriétaire du Hitch N' Post Ranch

Kyle Anderson dit comprendre les risques de transmission liés aux grands rassemblements, mais se demande pourquoi les restaurants, les bars et les casinos peuvent continuer leurs activités sans avoir le même niveau de restrictions.

Notre salle a une superficie de plus de 900 mètres carrés, mais nous ne sommes autorisés qu'à recevoir 10 personnes , précise-t-il.

Louise Anderson a écrit aux représentants du gouvernement et à leur député dans le but d'aborder des consultations avec des membres de l’industrie du mariage. Une industrie qui, selon elle, rapporte des profits au gouvernement avec la vente d’alcool. 

Elle soutient que les salles de réception sont équipées pour recevoir en toute sécurité des rassemblements avec un nombre limité de personnes.

Personne ne se soucie autant de la sécurité et de la responsabilité publique qu'un propriétaire de salle de réception.

Louise Anderson, propriétaire, Hitch N' Post Ranch

Kyle et Louise Anderson s’inquiètent aussi de voir les réceptions se déplacer sur des terrains de particuliers dans les régions où les mesures sanitaires ne sont pas aussi sévères. À leur avis, la tenue de réception est plus sécuritaire dans des lieux prévus à cet effet.

Avec les informations de Rachel Bergen

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !