•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La hausse du nombre de cas de COVID-19 au Québec inquiète le Nouveau-Brunswick

Une infirmière tend un écouvillon.

Les autorités médicales au Québec ont annoncé dimanche le dépistage de 896 nouveaux cas de COVID-19, ce qui se rapproche des données du printemps dernier, au plus fort de la crise.

Photo : Radio-Canada / Ivanoh Demers

La médecin hygiéniste en chef du Nouveau-Brunswick, la Dre Jennifer Russell, exprime son inquiétude quant à la remontée du nombre de cas de COVID-19 au Québec. Le Québec a annoncé dimanche 896 nouveaux cas.

Est-ce que cette vague atteindra le Nouveau-Brunswick? Le risque est haut, a affirmé la Dre Jennifer Russell en entrevue lundi matin à l’émission La matinale, d’ICI Acadie.

Les régions de Montréal et de Québec passeront de l’alerte orange à l'alerte maximale, rouge, dans les prochains jours. C’est ce qu’a affirmé dimanche soir le ministre de la Santé du Québec, Christian Dubé, à l’émission Tout le monde en parle.

Moi, ça m’inquiète beaucoup et je crois que les Néo-Brunswickois devraient être inquiets aussi. Ils devraient l’être au point de vraiment suivre les directives. Nous, on peut continuer à être dans le jaune si on n’a pas beaucoup d’éclosions et même si les éclosions sont vraiment petites du point de vue du nombre de gens, a indiqué la médecin hygiéniste en chef du Nouveau-Brunswick.

Jennifer Russell donne une conférence de presse.

La Dre Jennifer Russell, médecin hygiéniste en chef du Nouveau-Brunswick, se préoccupe de la remontée du nombre de cas de COVID-19 au Québec.

Photo : Radio-Canada

Selon la Dre Russell, il est vraiment important d’avoir le moins de contacts étroits possible avec d’autres personnes.

Si c’est un nombre très bas, c’est plus facile à gérer. Ça veut dire que moins de personnes seront obligées de s’isoler et de se faire tester. Moins de gens seront malades et hospitalisés. Il faut gérer le fait que nous sommes en saison de grippe aussi, a-t-elle précisé.

La santé publique demande donc à tous les Néo-Brunswickois de se faire vacciner contre la grippe cette année pour éviter le plus grand nombre possible d’hospitalisations.

C’est vraiment pour protéger tous nos hôpitaux et tous nos travailleurs de la santé aussi, a souligné la Dre Russell.

Selon le dernier bilan, présenté vendredi par la santé publique, le Nouveau-Brunswick compte sept personnes qui ont toujours la COVID-19.

Consignes à venir pour l’Halloween

Par ailleurs, le Nouveau-Brunswick annoncera bientôt les directives concernant l’Action de grâce et l’Halloween sur son site web. Les consignes pour l’Halloween seront prochainement annoncées d’après la médecin hygiéniste.

Ces consignes seront différentes selon le nombre de cas dans la province, mais la santé publique dit ne pas vouloir plusieurs mains dans un même pot de friandises, entre autres.

Avec les renseignements des émissions La matinale et Tout le monde en parle

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !