•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Fin de la grève générale dans les garderies en milieu familial du Québec

Des manifestants avec des pancartes à contre jour.

Les éducatrices étaient en grève générale depuis une semaine.

Photo : Radio-Canada / Ivanoh Demers

Radio-Canada

La Fédération des intervenantes en petite enfance du Québec (FIPEQ-CSQ) a annoncé dimanche qu'elle était parvenue à une entente de principe avec le gouvernement, ce qui met un terme à la grève générale déclenchée il y a une semaine.

Dès lundi, les parents pourront de nouveau envoyer leurs enfants à la garderie.

Les 10 000 responsables des garderies en milieu familial représentées par le syndicat, qui avaient interrompu leurs activités le 20 septembre, seront donc appelées à s'exprimer sur cette entente lors d'un vote téléphonique, du 2 au 4 octobre prochain.

La FIPEQ-CSQ n'a pas souhaité commenter dimanche l'entente de principe négociée avec le ministère de la Famille. Le fruit de ces discussions sera présenté aux membres lundi à 19 h 30, a fait savoir le syndicat. Le dévoilement du résultat du vote aura lieu le 5 octobre prochain.

Les intervenantes en milieu familial étaient sans entente collective depuis le 31 mars 2019. La question salariale, au cœur des négociations, posait problème, les intervenantes en milieu familial réclamant d'obtenir le même salaire que les employées en centres de la petite enfance.

La semaine dernière, le syndicat déplorait que la dernière offre du gouvernement se chiffrait à 12,83 $ l'heure, une fois les calculs faits à partir de la subvention reçue du ministère. La FIPEQ revendiquait de son côté un salaire horaire de 16,75 $.

C’est une bonne nouvelle pour les responsables d’un service de garde en milieu familial qui connaîtront une amélioration de leurs revenus, mais également pour des milliers de familles qui pourront retrouver leur place dès lundi matin, a affirmé le ministre de la Famille, Mathieu Lacombe.

Sa collègue Sonia Lebel, présidente du Conseil du Trésor et ministre responsable de l'Administration gouvernementale, s'est dite convaincue que cette entente de principe est au bénéfice de tous.

Au Québec, près de 50 000 familles ont recours à des services de garde en milieu familial.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !