•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'Ontario confirme 491 nouveaux cas de COVID-19, sa plus forte progression depuis mai

Une femme porte un masque assise dans un tramway.

Le nombre de cas actifs de COVID-19 continue de croître pour la 24e journée consécutive en Ontario.

Photo : La Presse canadienne / Frank Gunn

Radio-Canada

Dans son bilan de dimanche matin, Santé publique Ontario recense 491 nouvelles infections au coronavirus, 289 nouvelles guérisons et deux décès supplémentaires. Il s'agit de la plus forte progression du virus depuis le 3 mai dernier.

Le nombre de cas actifs de COVID-19 continue de croître pour la 24e journée consécutive en Ontario. Il été multiplié par quatre au cours des six dernières semaines.

Depuis le 3 septembre, le nombre de nouveaux malades dépasse chaque jour le nombre de nouveaux guéris, entraînant une croissance des cas actifs connus dans la province. Ce dimanche, la province affiche 4196 cas actifs, son plus haut niveau depuis le 3 mai dernier. Ce chiffre était de 891 le 13 août dernier.

Les bureaux de santé publique de Toronto, de la région de York, d’Ottawa et de la région de Peel affichent les plus lourds bilans, avec respectivement 137, 131, 58 et 58 nouveaux cas.

Comme le souligne la ministre de la Santé Christine Eliott sur son compte Twitter, 63 % de ces nouvelles infections concernent les moins de 40 ans.

Depuis le début de la crise, l’Ontario a enregistré 49 831 cas de COVID-19. Le bilan officiel fait état de 2839 morts. Un décompte réalisé par CBC recense, lui, 2878 victimes depuis le début de la crise. Notre calcul du nombre de cas actifs utilise les données fournies par la santé publique de la province.

Le dépistage reste à un rythme élevé : plus de 42 500 tests ont été réalisés au cours des dernières 24 heures.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !