•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le secteur du tourisme acadien de l’Î.-P.-É. se prépare déjà pour la saison estivale 2021

Un contenu vidéo est disponible pour cet article

La ville de Lévis met en ligne un guichet unique pour venir en aide aux entreprises en quête de main d'oeuvre.

Radio-Canada

Une trentaine de professionnels du secteur du tourisme acadien de l’Île-du-Prince-Édouard étaient réunis samedi, lors d'un forum organisé par L’Association touristique Évangéline. L'objectif : planifier la saison 2021.

La saison touristique 2020 de l’Île-du-Prince-Édouard touche déjà à sa fin et la COVID-19 a laissé des traces sur une industrie qui va devoir se relever.

La saison n’a pas été merveilleuse et on s’y attendait, indique Noëlla Richard, gestionnaire de projet Musée acadien de l’Î.-P.-É.

On pourrait dire qu’il n’y en a pas eu, ajoute même Marcel Bernard, président de l’Association touristique Évangéline. Je pense que l’on a opéré à 15 % ou moins. Donc à 15 %, ce n’est pas une saison.

Marcel Bernard, le président de l'Association touristique Évangéline, en entrevue avec Radio-Canada.

Marcel Bernard, le président de l'Association touristique Évangéline.

Photo : Radio-Canada

Malgré tout, l’année 2020 n’est pas complètement à jeter à la poubelle pour certains participants.

D’une façon, c’était aussi un cadeau, cela nous donne vraiment la chance de respirer et de vraiment voir, OK, où est-ce que l’on s’en va maintenant et qu’est-ce que l’on peut offrir de différent, estime Noëlla Richard.

Des pistes de réflexions

Les questions étaient nombreuses samedi matin au village musical acadien, lieu du forum.

Line Morin, présidente du lieu historique national de Roma, a mentionné l’importance de rejoindre la clientèle de 24 à 45 ans. Comment fait-on pour aller chercher ces gens-là ?

Des individus à une table, en pleine session de travail.

Des participants du forum de L’Association touristique Évangéline, qui a eu lieu le 26 septembre 2020.

Photo : Radio-Canada

De nombreuses autres pistes de réflexion ont été abordées lors du forum, comme l’importance d’une meilleure collaboration, d’un meilleur réseautage, ainsi que le développement du numérique.

Il y a un mouvement d’expansion, il y a un mouvement d’inclusion, la discussion est maintenant à la largeur de l’île.

Line Morin, présidente du lieu historique national de Roma.

Marcel Bernard a déclaré que l’Association touristique Évangéline était très intéressée de continuer la promotion du produit touristique acadien, et même d’en développer davantage.

Une année charnière

L’année 2021 s’annonce comme une année charnière pour le tourisme francophone et acadien dans la province.

Deux ans après que le Congrès mondial acadien qui a permis au secteur de battre tous les records dans la région, les professionnels ne veulent pas laisser passer l’occasion de franchir un cap.

Deux femmes costumées brandissent des drapeaux de l'Acadie.

Le Congrés mondial acadien à Abram-Village, Île-du-Prince-Édouard, le 10 août 2019.

Photo : Radio-Canada

On est dans le momentum, on reste dans le momentum, on est tous dans le train et puis on y va, affirme Line Morin.

On sait à quoi s’attendre pour 2021, donc on a le temps pour se préparer.

Marcel Bernard, président de l’Association touristique Évangéline.

Déterminée à faire bouger les choses, l’Association touristique Évangéline annoncera très prochainement les orientations destinées à redynamiser le tourisme acadien à l’Île-du-Prince-Édouard.

D’après le reportage de Julien Lecacheur.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !