•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les annulations d'activités se multiplient à Drummondville

Un contenu vidéo est disponible pour cet article
Une famille entre à l'aréna.

Le patinage et le hockey libre ne sont plus permis à Drummondville.

Photo : Radio-Canada / Jean-François Dumas

Radio-Canada

Les annulations d’activités se poursuivent dans le Centre-du-Québec en raison de la pandémie de COVID-19.

Après la Ballade gourmande et le Village hanté du Village québécois d'antan, voilà que la Ville de Drummondville met un frein à des activités très populaires dans ses arénas.  

Le patinage et le hockey libres ne sont plus permis jusqu'à nouvel ordre dans les arénas de Drummondville. 

Avec le resserrement des normes sanitaires, notre équipe a pris des décisions dans le but d'assurer la sécurité des citoyens et des citoyennes, mais aussi celle des membres du personnel de la Ville de Drummondville, souligne Dominic Villeneuve, le porte-parole de la municipalité. 

Bien que les activités du hockey mineur soient maintenues, cette annonce crée néanmoins de l'incertitude chez certains parents. 

Moi j'espère vraiment que la situation va rapidement revenir sous contrôle et que tout le monde va faire les efforts requis.

citoyenne de Drummondville

 La Ville n'est pas la seule à annuler certaines activités. Des courses à pied qui devaient avoir lieu sous peu le sont aussi.  

Par ailleurs, même si les activités sportives dans les autres établissements municipaux demeurent pour la plupart maintenues, la Ville rappelle que la situation pourrait évoluer rapidement. 

Est-ce qu'il pourrait y avoir d'autres décisions qui vont venir par la suite, ce n'est pas impossible, indique le porte-parole de la Ville. 

Drummondville tiendra son prochain conseil à huis clos et recommande déjà aux citoyens d'utiliser les services municipaux à distance. 

D'après le reportage de Jean-François Dumas

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !