•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une brasserie albertaine veut transformer vos fruits de surplus en cidre

Des fruits sont posés sur le capot d'un vieux camion Ford.

Les pommes, poires et cerises des arbres des cours arrière d'Edmonton ont été pressées pour être transformées en cidre.

Photo : Michael Forgie

Radio-Canada

Un Edmontonien s’est allié à un brasseur local pour ramasser les surplus de fruits produits par les arbres de la ville afin de leur donner une seconde vie en les transformant en cidre.

C’est après s’être demandé ce qu’il pouvait faire avec le surplus de fruits des arbres de sa cour arrière que Michael Forgie a décidé de les transformer.

En réfléchissant à ses arbres chargés de fruits, il a rapidement réalisé que de nombreux propriétaires de maison d’Edmonton se posaient la même question que lui.

J’habite une grande ville où les gens ont beaucoup de pommiers dans leurs cours… donc la question est : "qu’est-ce qu’on va faire avec toutes ses pommes?"

En réponse à cette question, il a décidé de circuler en ville pour ramasser les fruits délaissés et en faire du cidre.

Michael Forgie s’est alors tourné vers la brasserie Blindman afin d’amorcer cette opération de récupération. Séduite par l’idée, l’entreprise de Lacombe a alors organisé un centre de dépôt pour que les Edmontoniens puissent apporter leurs fruits.

Favoriser l’économie locale, la nourriture locale et la création tout en évitant le gaspillage est au coeur de nos valeurs, explique le cofondateur de la brasserie Blindman, Hans Doef. Ce qu’on essaie de faire, c’est redonner une vie à ces fruits.

Dernière d’une série d’initiatives pour sauver les fruits délaissés

Ce n’est pas la première fois qu’une initiative du genre se développe à Edmonton. L’organisme sans but lucratif Fruits of Sherbrooke tente de secourir les fruits oubliés dans les jardins de la ville depuis une dizaine d’années en les transformant en confitures, en gelées et en conserves.

Le week-end dernier, la brasserie de Lacombe a invité la population à apporter les pommes, poires et cerises oubliées dans les cours afin de les transformer en cidre.

Les précieux produits de la nature sont arrivés d’aussi loin que Beaumont et Fort Saskatchewan, mais Hans Doef soutient avoir également reçu des offres de fruits du centre de la province et de la région de Calgary.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !